FashiOn AcademY

Bienvenue dans le monde de la mode.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You want to talk to me ? [Stephen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: You want to talk to me ? [Stephen]   Mer 5 Nov - 23:03

C'était samedi en fin de journée, Jennifer avait passé la journée à faire les magasins. Il était clair que depuis quelques temps elle n'avait plus autant d'argents qu'avant vu qu'elle travaillait et ne recevait plus d'argent de la part de sa mère ! Elle était bien décidée à faire des efforts pour son Stephen d'amour et trouver un travail qui ne payait pas vraiment super, mais elle avait de quoi s'acheter des choses et ne plus avoir tous l'argents que mère lui donnait régulièrement la rendait déjà beaucoup moins capricieuse ! Elle faisait maintenant avec ce qu'elle avait et apprenait doucement à gérer son argent pour s'acheter ce dont elle avait vraiment besoin tout en s'achetant de temps en temps des nouveaux habits. Ca faisait maintenant environ deux semaines qu'elle avait commencé ce travail et elle avait encore un peu d'argent de sa mère donc elle en profitait pour faire ses dernières dépenses avant de n'avoir vraiment plus autant d'argent !

Si on lui aurait dit quelques temps avant qu'elle ne tombe rinde dingue amoureuse de Stephen qu'elle allait un jour se trouver un travail et tout faire pour ne plus être autant capricieuse c'était évident qu'elle aurait éclaté de rire et n'aurait pas cru la personne qui lui aurait raconté ça. Mais pourtant c'était bien la vérité, il fallait donc croire que Jennifer était vraiment amoureuse de Stephen pour faire ça !

Enfin bref, c'était donc samedi en fin de journée et elle venait de prendre une bonne douche pour finir sa journée tranquillement devant la télé ! Seulement elle reçu un sms de Stephen qui lui demandait de passer chez lui parce qu'il voulait lui parler. Jen' ne savait pas vraiment comment prendre cet sms ! Elle ne savait pas s'il devait lui dire quelque chose de grave ou de bien, mais en tout cas elle allait se rendre le plus vite possible chez le jeune homme parce que sa curiosité prendrait très vite le dessus. Elle enfila donc une tite robe, vu qu'elle sortait de la douche elle n'était pas vraiment habillée. Elle attrapa ses chaussures à talons et son sac à main et après s'être coiffée elle se dirigea vers le loft du jeune homme d'un pas plutôt pressé pensant à toutes les choses qu'il pourrait lui dire !

Elle arriva devant sa porte d'entrée après quelques secondes et resta pendant quelques secondes à regarder la porte comme si maintenant qu'elle était là elle ne voulait plus savoir ce qu'il voulait ! Elle finit par lever sa petite main jusqu'à la porte pour frapper quelques coups et croisa ses bras sur sa poitrine en attendant que Stephen vienne lui ouvrir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Jeu 6 Nov - 21:40

Depuis le début de l'après-midi, Stephen Ewing faisait des va et viens dans son immense salon lumineux, son téléphone portable coller contre son oreille. Et à chaque fois qu'il composait le numéro qu'il connaissait par coeur, il tombait sur la même voix fluette qui lui disait avec hilarité qu'elle n'était pas disponible. Avant même la fin du message, il raccrochait, presque hors de lui, lançant sur portable sur le canapé, avant de se ruer dessus, quelques minutes plus tard pour téléphoner de nouveau. Le réseau était saturé ! Que pouvait-elle bien faire pour qu'elle n'ai pas de réseau, en plein Manhattan ? La réponse apparut comme une évidence pour Steph' : Les magasins ! Dans certaines boutiques il n'y avait pas de réseaux pour les portables ! Saletés de boutiques !
Au bout d'un moment, Stephen finit par décider de laisser un message. Il devait absolument parler à sa petite amie, Jennifer O'Connor. Ce petit bout de femme avec son caractère bien à elle et bien sur ses caprices à répétition. Depuis quelques mois, il est vrai que le couple très célèbre de Stephen et Jennifer batait des ailes ! Et, à l'insu de tous, Stephen sortait même avec une autre fille, une impopulaire par excellente, style Mlle-Tout-Le-Monde, mais pour Stephen, se n'était pas DU TOUT Mlle-Tout-Le-Monde elle était la seule à qui il pouvait parler de tout et de rien sans se préoccuper de l'apparance, de sa réputation.. La seule avec qui il passait de vrais bons moments comme il n'avait plus depuis bien longtemps avec son.. officielle. Mais le poid de mensonge se faisait de plus en plus pesant, et difficile à trainer, comme un boulet accrocher à sa cheville qui l'empêchait d'avancer et de se sentir léger, chaque instant avec Jennifer l'emplissait d'un malaise, et chaque instant avec Cynthia alourdissait ce boulet. Il devait choisir, et bien malheureusement, Stephen pensait savoir quel serait son choix. Jennifer ne faisant toujours aucun effort pour se montrer plus supportable, pour être un peu moins égocentrique et s'intéresser aux autres, comme à Stephen par exemple, ce dernier ne se sentait véritablement lui-même qu'en présence de Cynthia.. Et pourtant dieu sait combien il aimait Jen'.

L'après-midi passa avec une lenteur incroyable. Stephen ne cessait de jeter des coups d'oeil stresser à son portable depuis qu'il avait laissé le message. Il ne l'avait même pas ré-écouté, Jennifer se doutait-elle de se qu'il prévoyait de lui avouer ? Vu le peu d'assurance dont il avait fait preuve, cela ne laissait aucun doute. Ce bafouillage minable, murmurant les "Je t'aime" habituel, et ce maudit "il faut qu'on se parle" qui éveillait les soupçons du plus idiots des Hommes ! Stephen regretta d'avoir été si.. prévisible. Mais d'un côté, mieux valait ne pas faire de fausses espérances et commencer à préparer à l'idée Jennifer non ? Elle tombait sans doute de moins haut. Et Stephen ne supportait pas de voir dévaler sa petite amie, sans pouvoir la rattraper pour lui éviter le moment où elle s'écraserait forcément à terre.
Steph' était entrain de se préparer un encas, il était certes tard mais depuis qu'il vivait seul dans ce nouveau loft, il n'avait pas vraiment fait attention aux heures. Etant donné ses heures de cours qui n'étaient pratiquement jamais le matin, il se réveillait souvent tard et donc ne petit-déjeunait pas avant onze heures-onze heures et demi. Cela lui faisait rater le déjeuner et il avait faim au allentour de six heures. Si son père l'avait vu, il aurait hurlé ! Où était passée l'éducation acharnée que lui et sa femme lui avait donné ? Mais c'est bien connu, plus la laisse d'un chien est courte, plus il a envie de gambader, et si le chien n'a pas de laisse, il trotine dernière son maitre. Attendez ? Stephen venait de se comparer à un chien et son père au maitre ? Il secoua la tête, essayant de chasser de son esprit cette pensée si.. péjorative en se qui le concernait.
Il était habillé d'un sweet shirt à capuche gris perle et d'un pantalon foncé, tout se qu'il y avait de banal. Mais aujourd'hui, c'était samedi, il n'avait certainement pas envie de sortir ses plus beaux vêtements, surtout qu'il ne risquait pas vraiment de visites. Certes il avait laissé un message à Jennifer en lui disant qu'il fallait qu'ils se parlent mais elle ne passerait sans doute pas aujourd'hui, surtout si elle avait décidé de faire du shopping, et encore plus si elle était accompagnée de sa meilleure amie, Ashley, cela était fort probable.
Il finissait donc de préparer son sandwich, quand il entendit frapper à sa porte. Il plissa les sourcils, sans réfléchir à qui cela pouvait être et se dirigea vers la porte. Se ne fut que la main sur la poignet qu'il se rendit compte qu'il était en fait possible que se soit Jennifer. Il se raidit subitement, se mordillant nerveusement la lèvre et expira lentement, enfin il ouvrit vivement la porte.

Elle se tenait bien droite devant lui, vêtue d'une jolie robe estivale. Robe dont Stephen n'avait pas vraiment de souvenir, hors il connaissait sa garde robe sur le bout des doigts, il l'observa de bas en haut, un moment interdit avant de lui sourire dans un rictus qui essayait de paraitre naturel. Au bout d'un moment, il la prit part la taille et l'embrassa de façon assez brève sur les lèvres, comme à leur habitude. D'une voix qui était tout de même la sienne bien que mal assurée il dit alors :

"Salut ma puce, comment tu vas ? C'est nouveau cette robe ?"

Stephen se poussa sur le côté, de façon à laisser entrer Jennifer, lorsque cela fut fait il referma délicatement la porte et, les mains dans les poches, il fit quelques pas pour aller au centre de son salon, à quelques pas de Jennifer. L'ambiance n'était pas aussi naturel que d'habitude, cela crevait les yeux, mais Stephen essayait de faire son maximum pour que ça passe un peu mieux. Il posa furtivement son regard sur Jen', puis déclara, presque surpris sans qu'il ne puisse dire que si cela était positif ou pas :

"Alors tu es venue ? Je pensais que tu passerais plutôt demain."

Il jeta un coup d'oeil à sa cuisine américaine et au sandwich qui était toujours entrain d'attendre patiemment d'être terminé puis avalé, seul sur le bar, entourer de tous les éléments qui constituaient sa fabrication. Cela ravi Stephen, c'était une excuse tentante pour s'échapper encore un peu plus loin de Jennifer O'Connor, ayant peur de se noyer dans ses grands yeux. Tout en se dirigea rapidement vers ce pauvre sandwich, il ajouta :

"J'étais entrain de me préparer un sandwich, tu veux quelque chose toi ?"

Cela étonnerait Steph', sa petite amie n'avait pas un grand appétit, et ajouter à cela les tonnes de conseils diéthétiques... Stephen ne l'avait vu que pour de rare occasion grignoter entre les repas. Mais, proposé était toujours plus poli, et cela meublait la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Jeu 6 Nov - 22:52

Jennifer avait plutôt peur de ce qu'allait lui dire Stephen, ça ne pouvait pas être beaucoup de choses différentes et plus elle s'était approchée de sa maison, plus elle se disait que ça serait une mauvaise nouvelle et qu'elle ne voulait pas l'entendre. Seulement elle était bien trop proche du loft de Stephen pour revenir en arrière ! Elle alla donc tout de même frapper à sa porte. Le jeune homme ouvrit quelques secondes la porte et Jen' afficha un léger sourire quand même contente de le voir. Il l'embrassa et lui demanda comment elle allait et si c'était nouveau sa robe. Jennifer entra dans le loft du jeune homme en remettant son sac sur son épaule ne se sentait plus vraiment bien vu le ton pas très sûr de son petit copain. Elle se trouvait à présent dans son salon et répondit à ses questions.

"Ca va bien et toi ? Heu... oui je l'ai achetée aujourd'hui t'aimes bien ?"

Il allait sûrement pas vraiment aimé ça, mais bon elle ne pouvait pas lui dire que ça faisait un moment qu'elle l'avait parce qu'il connaissait chacun de ses habits par coeur alors c'était impossible de mentir là-dessus ! Enfin bref, elle regarda à nouveau Stephen qui lui disait qu'il pensait qu'elle serait venue demain bah non pourquoi elle serait venue demain hein avec le message qu'il lui avait laissé elle ne pouvait pas vraiment attendre demain ! Elle regarda le jeune homme et s'asseya sur son canapé en disant.

"Hum.. Bah non je suis venue maintenant, tu voulais que je vienne demain ?"

Elle se demandait maintenant si elle n'avait pas mal entendu son message, mais ce n'était pas possible elle était sûre d'avoir bien entendu qu'il lui avait demandé de passer chez lui ! Enfin bref, elle le regarda s'éoigner dans la cuisine lui demandant si elle voulait quelque chose, c'était clair qu'elle ne voulait rien ! Et oui elle tenait quand même à sa ligne et ce n'était pas Stephen qui pouvait se plaindre de ça non ?! ^^'

"Non c'est bon merci !"

Elle attendit quelques secondes sur le canapé, ne faisant pas vraiment attention à ce qu'était en train de faire le jeune homme et réfléchissant toujours à ce que pouvait bien vouloir lui dire Stephen. Comme elle ne pouvait plus vraiment attendre encore des heures, elle prit une grande inspiration parce qu'elle savait qu'elle allait regretter de poser cette question.

"Tu... Tu voulais me parler de quoi ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Ven 7 Nov - 0:08

Effectivement, la robe venait bien d'être achetée, Stephen 'ne fut pas surpris. Jennifer adorait s'acheter des vêtements, et on pouvait clairement dire qu'elle avait les moyens. Elle avait une garde-robe archi remplie, et très diverse. Mais on ne pouvait pas dire que Stephen n'apréciait pas, dans toutes ses tenues, Jennifer était radieuse, alors quand elle s'achetait des vêtements, c'était aussi un cadeau pour son petit ami, même si elle ne le voyait sans doute pas de cet oeil. Mais encore une fois cela refletait bien le fait qu'elle avait toujours eu tous ce qu'elle voulait. Bien qu'on ne pouvait pas la blamer, elle avait de l'argent, alors autant le dépenser ! Stephen avait été comme cela un temps, sauf qu'il avait changé.
Mister Ewing était dans la cuisine, entrain de faire lentement son sandwich, prennant le temps d'alligner de façon parallèle les cornichons, de rouler avec soin son jambon... Bref on ne pouvairt pas dire qu'il se pressait. Mais il faut dire que plus il passait de temps dans la cuisine, plus il reculait le temps de l'ultime discution. Car cette discution, il n'avait vraiment pas envie de la voir arriver. Même si il voyait se dessiner à l'horizon se qui viendrait forcément. Comme un condamné à mort, qui verrait au loin son bourreau et sa hache affûtée. Bien sur le condamné peut faire trainer l'heure de sa mort par un repas long à manger, des prières sans fin et une marche très lente, mais il sait bien que tôt ou tard ce bourreau sourirait en lui portant ce coup qui lui serait fatal. Stephen pouvait bien trainer dans sa cuisine, tôt ou tard il viendrait dans le salon et devrait expliquer ce message.
Mais les pensées s'entrechoquaient dans son esprit. N'était-il pas entrain de faire la pire erreur de sa vie ? Un an qu'il partageait la vie de Jennifer O'Connor et les souvenirs n'étaient pas tous mauvais, il y avait même une très grande majorité de souvenirs heureux et complices. Stephen aimait véritablement Jennifer, au lieu de lui dire carrément tout, ne devrait-il pas essayer de lui parler en lui demandant de faire des efforts ? N'était-il pas entrain de faire le mauvais choix en préférant Cynthia ? Peut-être s'était-il trompé, peut-être qu'il devrait cessé de voir sa jolie voisine en cours en tant "qu'amant" mais plutôt en tant qu'ami. Car Stephen étai tsur que dans ce registre là, ils s'entendraient parfaitement bien aussi. Seulement il était un peu tard, le mal était fait, il avait osé tromper son amour, et désormais il devait en payer le prix fort! Pouvait-il se permettre de lui cacher quelque chose comme cela ? Ce n'était plus à lui de faire les choix, il devait dire tout se qu'il avait fait et laisser Jennifer choisir il elle pardonnait ou non. A partir de là, Stephen pouvait dire qu'il devait faire un choix !
Bientôt, dans la cuisine, il n'eu prit rien à faire. Il avait finit de préparer son encas, et avait servit deux verres d'eau qu'il avait disposé sur un petit plateau avec le sandwich. Il observa le tout et prit le plateau pour aller le poser sur la table basse, en face du canapé sur lequel était assise Jennifer, elle patientait. Voyant se rapprocher ce canapé et par conséquent les aveux qu'il devait prononcé, Stephen eu encore une fois une pensée pour le condamné à mort, pour le bourreau, pour le fait que désormais, il n'avait plus aucun prétexte pour fuir la discution. Il posa donc le plateau sur la table basse, et s'assit aux côté de Jennifer, l'embrassant sur la joue et lui répondant tout d'abord au sujet de sa robe :

"Tu es magnifique."

Puis, Stephen regretta d'avoir déclaré qu'il ne s'attendait pas à la voir aujourd'hui, encore une fois sans vraiment le faire. Cela ne faisait de rappeler le manque d'investisement qu'il ressentait de la part de Jennifer, mais c'était se qu'il espérait faire passer comme message, et ainsi faire réagir sa petite amie. Lorsqu'elle se défendit en questionnant sur le fait qe Steph' l'attendait bien, ce dernier se mordilla l'intérieur des joues, si il avait été totalement franc il aurait répondu qu'il espérait qu'elle vienne le plus tard possible pour éviter cette discution mais il répondit seulement, avec un sourire aux lèvres comme si de rien n'était :

"Quand j'ai compris que t'étais au centre commercial, je me suis dit que tu devais être avec Ashley et que vous aviez sans doute prévu une soirée entre filles. C'est sympa d'être venue."

Stephen prit d'un main un verre d'eau et de l'autre il caressa celle de Jennifer. BON DIEU ! Qu'est ce qu'il était entrain de faire ? Iln'était pas censé rompre aujourd'hui ? Quels étaient ces stupides compliments, ces stupides gestes d'affections ? La chute sera encore plus douleureuse ! Sauf que désormais, il doutait ! Il l'aimait, elle l'aimait, pourquoi devaient-ils vraiment se séparer ? Si elle le pardonnait, serait-il en mesure de quitter définitivement Cynthia ? Et puis, si elle ne le pardonnait pas, s'en remettrait-il ?

"Tu... Tu voulais me parler de quoi ?"

Stephen prit une profonde inspiration, elle devait elle aussi se demander se qu'avait son petit ami, il ne devait pas être si bon comédien qu'il l'avait espéré. Cacher son malaise, ou bien essayer de paraitre naturel dans un message vocal, bien evidément il en était incapable ! Se maudissant lui-même intérieurement, il déclara, tournant autour du pot :

"Je t'aime Jennifer. Tu le sais ça ? Et toi tu m'aimes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Ven 7 Nov - 19:36

Jennifer attendait patiemment dans le salon, assise sur le canapé, regardant un peu dans le vide vu qu'elle était plutôt perdue dans ses pensées ! Elle ne cessait de tourner et retourner dans sa tête toutes les possibilités qu'il pouvait y avoir pour que Stephen lui demande de venir le voir sur un ton qui ne laissait pas vraiment de doute sur le fait que c'était plutôt une mauvaise nouvelle. Il était en train de se préparer un sandwich dans la cuisine et faisait plutôt long, ce que Jen' ne remarqua en fait pas vraiment. Lorsqu'il arriva dans le salon, Jennifer leva les yeux vers lui et le regarda s'asseoir à côté d'elle et lui déposer un bisou sur la joue en lui disant qu'elle était magnifique. Les joues de Jen' devinrent légérement rouge et elle afficha un petit sourire. Elle remit une mèche derrière son oreille et regarda Stephen quelques secondes dans les yeux avant de dire un vague.

"Merci !"

Jennifer adorait que le jeune homme lui fasse des compliments, c'était plutôt normal non ?! Qui n'aimait pas les compliments franchement, mais seulement elle elle ne lui en faisait pas très souvent et oui avec sa petite tendance à ne penser qu'à elle ma fois c'était comme ça ! Maiiis elle voulait quand même changer tout ce qui déranger le jeune homme seulement depuis quelques secondes elle avait vraiment l'impression que c'était trop tard !

Le jeune homme avait pensé qu'elle était avec Ashley et qu'elle n'aurait donc pas pu venir aujourd'hui. C'est vrai que si elle avait été avec Ash' elle serait sans doute restée avec elle la soirée entière à faire la fête comme d'habitude avec sa meilleure amie ! Mais ce n'était pas le cas, non cette fois elle avait été seule dans le centre commercial pour faire le deuil de ces supers journées de shopping ! Elle aurait comme ça plus de temps pour voir ses amis et son petit copain... Du moins si elle en avait toujours un en sortant d'ici !

"Oui c'est vrai que ça aurait pu être très probable, mais j'avais décidé d'y aller toute seule aujourd'hui !"

Jennifer aurait pu lui avouer là qu'elle s'était trouvée un job, qu'elle ne recevait plus d'argent de sa mère et que c'était la dernière fois qu'elle s'achetait autant de choses ! Qu'elle allait essayer d'arrêter de ne penser qu'à elle et de voir plus son petit ami ! Mais elle voulait d'abord savoir ce qu'il voulait lui dire, ce qui pouvait paraître plutôt idiot en fait.

Stephen commença à lui caresser sa main et Jennifer leva les yeux vers lui avec un petit sourire au coin des lèvres. Celui-ci lui déclara alors qu'il l'aimait, lui demandant si elle le savait et si elle l'aimait aussi. C'était plutôt évident que Jennifer aimait Stephen, elle ne ferait pas tout ça si ce n'était pas le cas, mais enfin lui il ne pouvait pas le savoir. Elle le regarda donc dans les yeux et répondit.

"Oui je sais que tu m'aimes et je t'aime aussi Stephen !"

C'était clair qu'elle était sincère, mais en même temps elle voulait savoir où il voulait en venir parce que pour le moment elle ne voyait pas du tout ce qu'il cherchait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Lun 10 Nov - 0:05

Impossible.

Il était impossible à Stephen de dire quoi que se soit à Jennifer. Lorsqu'il la regardait, dans sa magnifique robe, l'air soucieuse, il ne pouvait se résoudre à lui faire du mal, à la quitter, à ne plus jamais pouvoir l'embrasser, la prendre dans ses bras.. Qu'allait-il faire ? Il y avait des moments où il avait l'impression que tout était parfait, comme au premier jour, de rares instants où tous semblaient si simple et si bien. Mais le reste du temps n'était qu'un enchainement de disputes, de soupirs lassés et autres "boudage" et "évitage". Pourquoi tout ne pouvait pas être bien ? Pourquoi personne ne savait comment remonter dans le temps ? Stephen aurait fait les choses différemment, il aurait essayé d'arranger avant que le vase ne soit cassé, et il n'aurait pas piétiné les morceaux de verres en sortant avec une autre fille en secret. Comment avait-il pu faire tout ceci ? Pourquoi était-il si méchant avec Jennifer ? Et pourquoi elle, elle était si peu attachée à leur relation ? Du moins, c'est la nette impression qu'elle renvoyait. Comme si Stephen n'était qu'accessoir, comme si elle pouvait parfaitement se passer de lui, alors que dans le temps, ils paraissaient tellement proche, tellement inséparables.. Mais les choses n'étaient pas allées en s'arrangeant.

Le malaise était certain, mais en même temps, alors que Stephen repoussait toujours un plus l'heure où il devrait "passer à table" quelques gestes affectueux s'étaient instaurés. tephen avait commencé à caresser la joue de "Sa petite Jennifer" la regardant comme si elle allait lui échapper, comme si c'était la dernière fois qu'il pouvait se permettre de la regarder. Se qui n'était pas totalement faux, à moins d'un miracle carrément formidable, cette fin d'après-midi serait la dernière où ils étaient ensemble. Cette pensée tranchait carrément le coeur de Steph'. Il revoyait ce condamné à mort, qui avançait la gorge sèche vers son bourreau, certain que désormais, plus aucune chance lui restait.
Stephen voulu faire signe à sa petite amie -du moins pour l'instant- de venir sur ses genoux, mais il changea bien vite d'idée, se disant que de toute manière, quit à devoir lui avouer la vérité, la perdre et tout le tralala, autant ne pas avoir été aussi proche qu'au bon vieux temps juste avant. La douleur serait encore plus forte. Comme ce condamné, qui anticipe la hache du bourreau qui tranche sa gorge, et qui ressent déjà l'acier dans sa chair.
Mister Ewing se contenta donc de prendre la main de Jennifer, déposant un baiser dessus. Qu'espérait-il ? Qu'elle lui pardonnerait si il était gentil juste avant de li sortir qu'il voyait en douce une autre fille ? Il se maudissait de l'intérieur ! De ses yeux océan, il observa les pupilles fauve de Miss O'Connor. Si seulement elle faisait un effort, si seulement elle était capable de faire le moindre sacrifice pour lui et leur relation.. Si seulement on pouvait lui prouver qu'il avait eu tord, qu'elle n'était pas cette petite fille capricieuse ! Mais cela ne serait pas plus dur ? Cela ne le culpabiliserait pas encore plus de savoir que Jennifer était réellement atteinte par cette situation précère ? Sans doute, Stephen pouvait toujours se défendre en disant qu'il avait certes tromper sa petite amie, son amour de toujours, mais il l'avait fait alors que leur couple était déjà terminé, du moins dans l'esprit de chacun.

"Oui je sais que tu m'aimes et je t'aime aussi Stephen !"

Ces mots auraient vraiment du faire plaisir à Stephen. Il aurait fait plaisir à n'importe qui à qui ils auraient été destiné. Sauf à Steph'. Chacun de ces onze mots déchiraient un peu plus le coeur d Stephen, le fendait profondément, et rapprochait ce condamné de son bourreau, toujours souriant, qui affûtait d'avantage sa hache. Que dalbe, même si il en aurait souffert, il aurait préféré qu'elle lui dise qu'elle ne l'aime pas. Quit à la quitter, il aurait préféré qu'elle ne souffre pas à cause de lui. C'était une torture pire que cette mise à mort qui l'attendait.
D'une voix triste, basse.. Presque un murmure, Stephen avala sa salive et déclara, tournant toujours autant autour du pot, essayant de faire reculer ce moment où tout devra forcément être avoué...

"Parfois il m'arrive d'en douter..."

Stephen se mordit l'intérieur de sa bouche, cette converssation était insoutenable. La quitter était... impossible. Ce n'était qu'en perdant les gens qu'on se rendait compte de la valeur qu'il avait à nos yeux... Jamais Stephen n'aurait pu imaginer la valeur que Jennifer prennait soudain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Lun 10 Nov - 0:22

Jennifer commençait un peu à devenir impatiente, Stephen l'avait fait venir ici pour une raison bien spécial ça c'était évident, seulement elle ne savait toujours pas laquelle alors que ça fait déjà 10 minutes qu'elle était dans le loft du jeune homme ! Elle avait envie de savoir ce qui faisait qu'il avait laissé un message avec une voix aussi peu assurée sur son portable et elle commençait vraiment à s'inquièter ! Surtout qu'il avait commencé par lui demander si elle savait qu'il l'aime et lui avait demandé si elle elle l'aimait ! Jen' avait donc répondut en toute franchise qu'elle l'aimait c'était évident et si ce n'était pas le cas elle n'essayerait pas de changer pour lui, mais ça le jeune homme ne le savait pas encore !

Jennifer regardait les beaux yeux du jeune homme comme si elle pourrait trouver les réponses à toutes ses questions à l'intérieur, mais malheureusement ce n'était pas vraiment le cas. Elle commença à s'amuser avec son collier ce qu'elle faisait toujours quand une situation la rendait mal à l'aise et nerveuse. Lorsqu'il lui dit que parfois il doutait de son amour pour lui, Jen' arrêta ses mouvements.. C'était là qu'elle était censée lui dire qu'elle s'était trouvé un job et qu'elle voulait changer pour lui, histoire de bien lui prouver qu'elle est follement amoureuse ou bien elle devait d'abord lui demander ce qu'il voulait lui dire... Jennifer opta pour la deuxième solution qui n'était peut-être pas la meilleure...

"Stephen tu... tu me fais peur..."

Elle ajouta un petit rire nerveux à cette phrase, évidemment il lui faisait peur par rapport à ce qui devait lui dire, elle n'avait pas peur de lui nan nan ça n'avait rien à voir ^^'. Elle continuait de le fixer dans les yeux et continua de parler.

"Dis-moi qu'est-ce que t'as à me dire !"

Le forcer un peu à dire les choses était peut-être une bonne idée.. Il se déciderait peut-être enfin à lui raconter plutôt que de tourner encore et encore autour du pot comme il le faisait depuis qu'il lui a ouvert la porte. Déjà qu'il avait passé elle ne savait combien de temps dans la cuisine pour préparer son sandwich, elle savait bien qu'il ne lui fallait pas autant de temps et qu'il avait fait exprès pour retarder le moment où ils se retrouveraient face à face pour qu'il lui dise ce qui se passe... Mais ça faisait maintenant plusieurs minutes qu'ils étaient face à face et il n'avait toujours rien dit ce qui rendait Jennifer toujours plus nerveuse !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Sam 15 Nov - 22:15

"Stephen tu... tu me fais peur..."

Cela était une phrase très juste. Elle avait de quoi avoir peur, enfin, si elle tenait sincérement à Stephen, elle devait s'en faire. Stephen aurait très peur à sa place. Lorsqu'il se repassait la scène dans la tête, il se rendait compte de tous les indices qu'il avait semé pour que Jennifer commence à se rendre à l'évidence. Le message mal à l'aise, l'ambiance pesante, les phrases étranges... Il avait semé ces indices, faisant peur à Jennifer comme le petit poucet pouvait semer ses miettes de pain. Il était honteux de faire tellement peur à sa petite amie. Mais si cela pouvait la faire comprende l'évidence et donc la faire tomber de moins haut, alors il était pour. Se qui lui faisait le plus peur ce n'était pas le fait de perdre Jennifer. Ça c'était déjà inenvisageable, comme une flèche qui lui transpercerait le coeur, qui le ferait souffrir comme personne n'a jamais souffert, qui lui ferait mal, très mal. Mais il le méritait tellement, il ressentirait cette douleur comme un punition méritée. Le plus dur, se qu'il redoutait le plus, c'était de voir Jennifer souffrir, peut-être même serait-elle malheureuse... Cela serait tellement insupportable, Stephen espérait qu'il allait avoir mal, sérieusement, il le méritait tellement. Lorsqu'il y pensait, comment avait-il pu avoir une liaison ? Et ce n'était même pas une petite aventure d'une nuit lorsqu'on a un peu trop bu, non ! C'était une vraie relation à côté, en douce... C'était inacceptable.
Voyant son visage se décomposer, ses traits se tirer, son menton presque trembler, Stephen du réagir. Il essaya de penser à autre chose, ou bien de se dire qu'il avait eu des raisons de faire tout cela, il essaya de fuir le regard persant de Jen', il essaya de regarder ailleurs, il se leva, il fit les cents pas, la tête baissée. Qu'allait-il dire ? Allait-il parler ? Non ! Il fallait fuir, trouver une excuse, il ne pouvait pas lui parler. C'était lâche, très lâche, mais il ne pouvait pas le faire, c'était au dessus de ses forces. Il n'était pas courageux, et bien tant pis, il fallait.. trouver un autre moyen, s'enfoncer dans son mensonge.. Quelque chose...

"Dis-moi qu'est-ce que t'as à me dire !"

Les accents de Jennifer se firent plus sévère. Elle en avait apparamment marre de tourner autour du pot. C'était évident. Elle voulait savoir et c'était son droit. Mais cela empêchait à Stephen de fuir. Le condamné à mort qui tenterait de s'échapper mais qui se ferait rattraper par un policier et qui entendrait les rires tonitruants de son bourreau, affûtant sa hâche d'avantage. De façon à se que ça tranche, sa découpe sa chair.. Le condamné savait déjà que le bourreau prendrait tout son temps, il savait que allait être douloureux et il ressentait déjà comme des picotements dans sa nuque.
Stephen prit une grande inspiration. Il fallait bien y aller, que cela soit dans trois mois ou aujourd'hui, il arriverait forcément un moment où il devrait passer à table, avouer, se faire incendier, souffrir, faire souffrir. Le mal était fait, il ne pouvait pas mentir, d'ailleurs, Jennifer ne le laisserait pas s'échapper cette fois ci. Stephen se stoppa dans ses cent pas, il regarda dans les yeux Jen', il ne voulait pas avoir les yeux rivés par terre, affronté la réalité, se prendre un immeuble dans la figure, il le méritait bien.

"Je t'ai trompé Jennifer."

Ces mots avaient été les plus durs qu'il n'avaitjaais eu à dire. Ils lui avaient écorché la gorge, incendier son coeur et vider de toute force vitale. Il dut d'ailleurs s'asseoir. Lorsqu'il vit l'expression de Jennifer, il se sentit faibir un peu plus. Il regretta tout de suite d'avoir parlé, mais, essayant d'alléger sa douleur, même si il la méritait, la peur de souffrir et de perdre sa bien-aimée avait été plus forte, il déclara donc rapidement, d'un trait, sans respirer :

"Ça fait presque trois semaines que je vois une fille en cachette. Et je m'en veux, terriblement. Je t'assures que je t'aime Jennifer, je t'aime comme je n'en aime aucune autre. Je t'aime pour toujours mais.. J'avais l'impression que.. que tu n'ai plus là pour moi, que tu me délaisses, que tu n'en a plus rien à faire de toi. Cela ne m'excuse pas, je veux simplement que tu saches que je ne suis pas ce genre de mec Jen', je t'aime, je suis désolé.. mais quand je suis avec toi je me sens quand même seul.."

C'était dit, tout était déballé. Ce petite discours avait un peu baisser la culpabiliter de Stephen. Il est vrai qu'il était seul même avec Jennifer. Qu'il avait des problèmes et qu'il ne s'était même pas confié à elle, car elle ne s'intéressait plus à lui.. Du moins c'est l'impression qu'elle donnait..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Sam 15 Nov - 22:34

Jennifer s'inquiètait de plus en plus de ce qu'allait pouvoir lui dire Stephen, surtout lorsqu'il se leva et commença à faire les cents pas ce qui commençaient à stresser la jeune fille. Elle avait envie de savoir ce qu'il avait à lui dire, son visage était inquiet, elle s'amusait avec sa bague comme elle le faisait à chaque fois qu'elle est stressée et était presque au bord des larmes... Lorsqu'il s'arrêta, Jen' savait que c'était là que la vérité allait enfin arriver ! Du moins c'était ce qu'elle espérait parce qu'elle n'avait pas envie de continuer encore longtemps à être dans cet état ! Elle le regardait dans les yeux, cherchant toujours des explications à l'intérieur, mais elle n'eut pas besoin de chercher longtemps vu que la voix de Stephen lui expliqua tout ça. Il l'avait trompée... Jennifer regardait toujours Stephen et sentait son monde s'écrouler autour d'elle et elle commençait à se sentir vraiment idiote ! Elle allait lui annoncer qu'elle avait tout fait pour changer pour lui ! Elle avait commencé à changer pour LUI ?! Pour ce mec qui venait de lui dire qu'il la trompait...

Elle ne savait plus quoi dire, elle restait figée devant le jeune homme, ses lèvres commençant à trembler et ses yeux se remplissant peu à peu de larmes. Elle écoutait la suite de son discours regardant devant elle et non lui qui était venu s'asseoir à côté d'elle. La suite c'était qu'il était avec une autre depuis trois semaines, chaque mot que prononçait le beau Stephen détruisait le monde de Jennifer peu à peu pour encore plus la faire souffrir. Il lui disait qu'il l'aimait, il lui dit ses mots plusieurs fois dans sa phrase, mais qu'il avait l'impression qu'elle n'était plus là pour lui, qu'elle s'en fichait de lui... Ca elle l'avait compris et c'était bien pour ça qu'elle avait changé pour lui, seulement elle pensait qu'il n'y avait que ce problème... Elle se trompait vraiment ! Lorsqu'il eut terminé une larme coulait sur la joue de Jennifer, elle l'essuya doucement et regarda enfin le jeune homme et lui dit.

"Je... Je pensais que ça n'allait pas entre nous juste parce que je suis capricieuse et que je ne pense qu'à moi. Je savais très bien que tu pensais que je m'en fichais de toi, mais ce n'est pas du tout le cas Stephen ! Je t'aime vraiment et ce n'est pas pour rien que j'ai demandé à ma mère d'arrêter de m'envoyer son argent et que je me suis trouvée un travaille pour me débrouiller moi-même dans ma vie et arrêter de m'acheter tout pleins de choses inutiles ! Je... je voulais changer pour toi Stephen... et pendant ce temps tu étais avec une autre !"

Jennifer était plutôt énervée, ce qui était normal non ?! Elle était énervée contre elle pour ne pas avoir réagi avant, si elle l'avait fait il ne l'aurait jamais trompée avec une autre et elle était énervée contre Stephen pour l'avoir trompée ! Une nouvelle larme coula sur le visage de Jennifer, elle continuait de le regarder dans les yeux et dit.

"Est-ce que tu l'aimes ?"

Ah bah oui elle avait au moins le droit de savoir ça non ?! C'était la moindre des choses et il n'avait plutôt pas intérêt à lui mentir ! Elle était mélangée entre l'envie de partir, de fuir ce monde qui s'écroule si rapidement pour en trouver un qui ne serait pas détruit et où il n'y aurait jamais eu cette autre fille, et en même temps elle voulait rester ici parler avec Stephen ! Entendre toute la vérité ! Ca ne voulait pas dire qu'elle lui pardonnerait après ce qu'il a fait non ça ne voulait pas du tout dire ça, mais si elle savait toute la vérité ça l'aiderait peut-être à lui pardonner un jour... Elle pensait déjà à lui pardonner ?! Oui parce qu'elle était vraiment amoureuse de ce jeune homme, depuis la première fois où elle a croisé son regard elle savait que c'était lui !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 16 Nov - 1:17

La hâche était tombée violemment, tranchant nette la gorge du condamné.

On s'imagine parfois la scène, on retourne cette idée dans la tête en changeant le scénario, mais on ne peux pas s'imaginer que cela va nous tomber dessus, en plein fouet. Nous arracher le visage, nous faire fondre les organes et nous détruire le cerveau. On a beau s'imaginer dans les situations les plus affreuses, c'est toujours pire quand on le vit.
Stephen était resté là, sur la canapé, à côté de Jennifer. Il sentait ses forces se vider petit à petit, il essayait de se convaincre qu'il n'était pas le seul fautif, il essayait de se décharger de ce poid monstre, ce poid trop lourd pour lui. Comment pouvait-il le porter ? Il ne pouvait pas admettre qu'il avait tout gacher, lorsqu'il avait commencé à voir Cynthia, c'était déjà comme terminé avec Jennifer, ils partageaiet de moins en moins de choses, elle faisait de plus en plus de caprice, elle s'intéressait de moins en moins à lui.. Bref, c'était peut-être un peu compréhensible.. mais surement pas excusable. Et c'est lorsque Stephen entendit Jennifer parler que tout bascula :

Je t'aime vraiment et ce n'est pas pour rien que j'ai demandé à ma mère d'arrêter de m'envoyer son argent et que je me suis trouvée un travaille pour me débrouiller moi-même dans ma vie et arrêter de m'acheter tout pleins de choses inutiles ! Je... je voulais changer pour toi Stephen... et pendant ce temps tu étais avec une autre !

Stephen entrouvrit la bouche. C'était impossible ! Comment.. pourquoi ? Il n'avait rien vu, elle avait fait tout cela dans le secret, elle n'en avait rien dit, elle avait essayé discretement de changer car elle tenait à lui, car elle n'était pas qu'une gamine capricieuse.. Car elle n'aimait. Pourquoi il n'avait rien vu ? Pourquoi elle ne lui avait rien dit ? Les choses auraient été complètement différente, Stephen n'aurait jamais trompé Jen', il l'aurai encouragé à s'améliorer, il aurait été fiert d'elle, il l'aurait encore plus adoré pour ce geste pour prouvait qu'elle était capable de renoncer à tout ses petits plaisirs de fille riche simplement pour lui. Que diable ! Pourquoi elle ne lui avait rien dit ?
Stephen avait toujours la bouche entrouverte, il ne savait pas quoi dire, aucun mot n'osait sortir. Il était là, regardant fixement dans le vide, perdu dans un maeström de pensées obscure, de "Et si".. Il n'en revenait pas, c'était comme si le bourreau continuait de lui porter mille coup au corps alors qu'il avait déjà tranché la gorge, comme si il s'amusait avec sa victime, comme si tout était.. comme si.. non les mots ne venait pas. Mister Ewing finit par se lever. Bien qu'il se sentait complètement vidé il réussit à tenir debout, il fit quelques pas en se passant une main dans sa tignasse brune. Ses yeux bleus regardaient toujours le vide, incapable de se poser sur quelque chose. Au bout de quelques longues secondes ainsi il finit par bégayer, toujours sous le choc :

"Qu.. Comment tu.. Je.. Jennifer, si j'avais su.. Pourquoi tu me l'as pas dit ? Tu.. tu m'as laissé croire que tu t'en fichais de moi, tu m'as laissé croupir tout seul ?! Je.. tu aurais du me le dire ! Je pensais que.. que tout était comme terminé entre nous, je pensais que tu n'en avais plus rien à faire.. je.. tu crois que je serais aller voir une autre fille sinon ?"

Stephen était.. choqué. Complètement boulversé par cette révélation soudaine. Cela remettait tout en question, tous se qu'il croyaient vrais était faux et tous se qui croyait faux étaient vrais.. Une petite part de li en voulait à Jennifer de lui avoir cacher cela. Alors qu'elle faisait des efforts pour sauver leur couple, elle avait préféré lui laisser croire le contraire, le laisser seul. Il avait trompé la femme qu'il aimait à cause de ce comportement et voila qu'il découvrait, juste au moment où il disait que c'était terminé, où il avouait tout, qu'enfaite Jennifer était une gentille petite sainte qui n'avait rien à se reprocher ?! Elle le torturait cela n'était pas possible autrement ! Mais cette partie en colère était du au fait qu'il avait essayé de se persuadé que cela n'était pas uniquement de sa faute, que cela ne ferait pratiquement rien à Jennifer qui n'en avait plus rien à faire de leur couple. Mais cela lui prouvait bien que non, et alourdissait le poid déjà énorme de la culpabilité.

Le vision de Jennifer entrain de pleurer était sans doute la pire de toute, si bien que Stephen était en plein conflit intérieur, il mourrait d'envie de courir la consoler, mais il savait qu'elle n'accepterait pas cela, il venait tout de même d'annoncer qu'il la trompait depuis plusieurs semaines. Alors accourire pour la consoler de lui, ce n'était pas l'idéal. Alors il regardait ailleurs, toujours dans le vide, jetant tout de même de rapide coup d'oeil à Jen' pour savoir se qu'elle faisait, si elle avait l'air triste ou en colère.. essayant de tout analyser et d'y déceler un faible espoir de pardon.. Qu'il ne trouva pas.

"Est-ce que tu l'aimes ?"

Stephen fut décontenancé par cette question, il ne s'y attendait pas du tout il faut dire. Encore une fois, il ouvrit la bouche, mais aucun son ne lui venait. Il restait là, figé, debout dans son salon, entrain d'ouvrir bêtement la bouche en essayant de parler. Mais si il ne pouvait pas prononcer quoi que se soit, se n'était pas parce qu'il était soudain devenu aphone, non, c'était parce qu'il ignorait la réponse. En réalité, il n'y avait jamais songé. Pour lui, dans son esprit, il aimait Jennifer O'Connor, et tout le reste, il l'ignorait. Mais pour sacrifier sa relation avec Jennifer, il devait bien aimer Cynthia non ? Mais il ne la connaissait pas vraiment bien, simplement depuis quelques semaines... Aucun son. Le silence. Pesant.

"Euh.. je.. je sais.. pas"

C'était prononcé vraiment très bas, cela était à peine audible, mais assez pour que Jennifer le percoive. Stephen semblait réellement déconnecté, complètement sous le choc de tout cela, il paraissait avoir honte de lui. Sa voix tremblante indiquait qu'il était au bord des larmes, sans pour autant qu'il en verse une. Il était.. perdu. Mort, comme se condamné à mort. Exécuté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 16 Nov - 1:45

Jennifer ne savait plus vraiment quoi faire ! Elle n'arrivait pas à croire ce que venait de lui annoncer Stephen.. Pendant tout ce temps elle ne s'était doutée de rien du tout, elle se croyait la seule responsable de la dégradation de leur couple et avait donc décidé de prendre les choses en mains et de changer, mais elle était loin de se douter que pendant ce temps Stephen avait trouvé une autre fille ! Elle l'écouta lui demander pourquoi elle ne lui avait rien dit ! Il était vrai qu'elle n'avait rien dit au jeune homme et qu'elle aurait dû le faire... Elle leva ses yeux remplis de larmes vers Stephen qui s'était levé et dit.

"Je ne sais pas pourquoi je ne t'ai rien dit ! J'avais l'intention de te le dire aujourd'hui, enfin c'est ce que j'ai fait ! Mais en même temps je ne pouvais pas me douter que tu allais aller avec une autre fille, je savais que notre couple n'était presque plus rien, mais j'espèrais quand même que tu m'aimais encore assez pour ne pas me lâcher, mais apparemment j'ai vraiment été idiote d'avoir pu croire une chose pareille !"

Jennifer s'en voulait vraiment, elle savait bien qu'elle aurait dû agir plus vite, mais elle ne l'avait pas fait ! Elle avait attendu comme une idiote que les choses se détruisent encore plus pour agir... Pourtant elle savait bien qu'il pensait que leur couple était terminé alors pourquoi elle avait attendu autant de temps ?! Jennifer passa sa main sur sa joue pour essuyer une larme ce qui ne servait plus à grand chose vu que maintenant des larmes ne cessaient de couler sur son beau visage.

Elle lui avait ensuite demandé s'il aimait cette fille et Jennifer regrettait d'avoir posé la question avant d'entendre la réponse... Elle se demandait ce qu'elle allait faire s'il lui disait que oui il l'aimait ! Elle craignait la réponse et pourtant c'était trop tard, elle allait arriver. Stephen lui répondit qu'il ne savait pas ce qui détruisit encore plus le monde de Jennifer, le sol s'écroulait à chacun de ses pas et personne n'était là pour l'empêcher de tomber ! Elle posa sa main sur sa poitrine comme si tout d'un coup elle avait de la peine à respirer et que son coeur ne battait plus et ne recommencerait jamais. Elle regardait dans le vide et finit par lever son regard sur Stephen cette fois plutôt énervée, elle ne voulait plus lui chercher des excuses, un moyen de lui pardonner, son je ne sais pas voulait tout dire pour Jennifer, il voulait dire trop de choses même !

"Ouais je vois ! Je n'arrive pas à croire que j'ai pu être aussi naïve et idiote ! Moi qui pensais que le fait que je change pourrait nous rendre heureux je me trompais vraiment et maintenant je ne sais même pas pourquoi j'ai voulu changer pour toi ! Je... J'aimerais vraiment trouvé un moyen de te pardonner Stephen ! Mais c'est évident que tu seras beaucoup plus heureux avec cette fille qui ne doit sûrement pas être une petite capricieuse qui ne pense qu'à elle et qui est totalement naïve et idiote !"

Elle avait envie de partir loin d'ici ! De changer de vie, de changer tout et d'oublier tout ça... Mais c'était impossible !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 16 Nov - 2:21

La situation n'était enviable dans aucun des côtés. Chacun souffrait, chacun essayait de rester debout, chacun essayait de faire face, de se déculpabiliser, de rester droit, d'arranger les choses sans le faire. On modérait sa colère, on stoppait ses pleurs. L'un comme l'autre ne désiraient pas se séparer de l'autre, mais l'un comme l'autre avait trop de peine, de mal, de rancoeur dans le coeur pour se permettre de faire comme si rien ne s'était passé. Il arrive un moment, où même si on aime la personne en face de nous, même si on a envie de rester auprès d'elle, on ne peu plus le faire, à moins de se battre sans arrêt, et de lancer une lutte infinie de repproches pour finir par en vouloir à l'autre pour des erreurs passées.

Stephen Ewing aimait Jennifer. Il pouvait le certifier, il pouvait le jurer et le prouver. Cela faisait un an qu'il partageait sa vie avec cette Jennifer, ce petit bout de femme qui n'a pas la langue dans sa poche, capricieuse certes mais remplie de tellement d'autres qualités. Ils avaient eu des moments formidables ensemble seulement, leur relation s'était tellement déterioré, Stephen n'arrivait plus à être naturel en la présence de sa petite amie, ils ne se disaient plus rien d'intéressant, ils étaient là, ensemble par la force des choses, par l'habitude. Il fallait qu'ils s'aiment, cela faisait tellement longtemps ! Et puis, tellement de choses étaient arrivées en même temps, un concours de circonstances qui avait fait que ce jour là, Stephen n'avait plus eu qu'une seule fille dans sa tête. Cynthia avait été un échapatoire à sa relation qui devenait de plus en plus catastrophique, elle avait su l'aider là où Jennifer en était incapable, ou bien là où elle en avait rien à faire. Elle avait eu l'écouter, elle avait su se montrer comme le genre de personne dont Stephen avait vraiment besoin. Tromper Jennifer, cela n'avait pas été facile, il s'en était voulu dès le début, mais il avait été incapable de renoncer à Cynthia et au réconfort qu'elle lui apportait. L'idée que Jen' ne fasse strictement rien pour arranger leur couple, qu'elle se fichait de plus en plus de lui et que leur relation touchait pratiquement à sa fin confortait Stephen dans l'idée que se n'était pas foncièrement mal se qu'il faisait, que c'était simplement humain et que beaucoup auraient réagit comme lui. Oohlala.. qu'aurait dit Daphnée ? L'aurait-elle sermoné ? Et sa tante ? Elle qui était si droite et généreuse ! Elle lui aurait sans doute donner un bonne leçon, elle aurait sortit une de ses phrases philosophique qui vous noue l'estomac et elle serait partie la tête haute, sans un mot de plus. Seulement, désormais, Stephen savait que Jennifer tenait à lui, qu'elle avait tenté d'arranger les choses, qu'elle avait au moins essayé et qu'elle avait renoncé à des choses importantes pour elle simplement pour son petit ami. Et cette pensée déchirait d'avantage le coeur de Stephen.
Alors que Jennifer débitait tout un flot de parole pour dire qu'elle aurait certes du tenir au courant son petit ami de ses plans pour remettre leur couple sur pied, elle dit aussi qu'elle n'aurait jamais pu prévoir qu'il allait partir flirter avec une autre, qu'elle avait crut qu'il l'aimait assez pour ne pas le faire. Lorsqu'il entendit cela, Stephen leva les yeux au ciel, serra les dents et tourna la tête dans la direction carrément inverse pour ne plus voir Jennifer. Elle ne pouvait pas lui sortir ça !

"C'est complètement faux, je.. je t'aime tu le sais. Ecoute, j'ai fais une énorme erreur en te trompant et je le regrette. Je l'ai fais car j'en avais marre que tu ne penses qu'à toi et ta petite personne.. Tu ne t'intéresse plus à moi, on aurait vraiment dit que notre couple n'était plus rien pour toi. Tu aurais du me dire que c'était faux Jen', tu aurais vraiment du. Tu ne sais pas combien j'ai souffert de ton absence. J'avais besoin de toi en ce moment, tu ne peux pas savoir à quel point. Et tu n'étais pas là."

En disant cela, Stephen faisait référence à son père. Il n'avait jamais trouvé l'occasion ni le courage de dire cela à Jennifer, de lui raconter se qu'il ressentait, se qu'il pensait. Et pourtant, il aurait tellement aimé pour se confier à elle, pouvoir lui dire se qu'il ressentait, entendre de sa part qu'il n'était pas un monstre d'avoir refuser de voir son père qui était aux portes de la mort. Seulement, il n'avait trouvé personne lorsqu'il avait voulu lui parler.

Stephen s'en voulait de ne pas avoir pu répondre à Jennifer lorsqu'elle lui demanda si il aimait Cynthia. Il aurait préféré ne rien ressentir pour elle, il aurait voulu pouvoir effacer ses erreurs, mais.. c'était impossible. Bien sur qu'il avait des sentiments pour Cynthia, aurait-il tout sacrifier sinon ? Mais ces sentiments, étaient-ce de l'amour ? Il n'en savait rien, il ne voulait pas savoir. Mais sa réponse ni positive ni négative n'eut pas l'air de plaire à Jennifer. Elle parut tellement affecté, lorsqu'elle porta une main à sa poitrine comme si elle manquait d'air, Stephen était à deux doigts de se jeter par sa fenêtre. Il ne supportait pas cette idée. Lorsqu'elle lui ascena son discours haineux, il ne broncha pas. Il le mérita, il se contenta de l'écouter, en fermant les yeux, en se concentrant pour ne pas réagir. Mais son menton tremblait, ses muscles se contractaient...

Mais c'est évident que tu seras beaucoup plus heureux avec cette fille qui ne doit sûrement pas être une petite capricieuse qui ne pense qu'à elle et qui est totalement naïve et idiote !

Mais cela fut de trop, Stephen versa une larme. Il était complètement figé et donc pas en mesure de l'essuyer. Comment pouvait-elle penser cela ? Dire cela ? Non ! C'était impossible, elle ne pouvait pas le penser. Elle voulait partir, c'était évident, mais Stephen ne voulait pas qu'elle parte, pas après se qu'il venait d'entendre. Ils ne pouvaient pas se quitter de cette manière ! Il déclara donc, ouvrant de nouveau ses yeux humides, d'une voix étranglées :

"Non Jennifer je.. je ne serais jamais mieux sans toi. Je t'aime, je t'aime plus que tout. Je te le promet ! Pardonne moi, je t'en supplie pardonne moi. Je..."

Ces mots avaient bien des airs de suppliques. Sauf que Stephen était à court d'argument. Il voulait trouver les bons mots, dire quelque chose qui aurait tout de suite faire changer d'avis Jennifer. Il aurait tellement aimer avoir une idée lumineuse et savoir quelles étaient les paroles à prononcer. Seulement.. il n'eu pas d'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 16 Nov - 11:31

Jennifer ne savait plus vraiment quoi faire, elle regardait dans le vide et de temps en temps Stephen pour voir s'il n'avait pas encore d'autres choses à lui avouer ou s'il avait d'autres explications à lui donner. Elle venait de dire en gros au jeune homme qu'il ne devait pas l'aimer s'il avait fait ça et celui-ci lui répondit que c'était faux et qu'il l'aimait. Entendre ses mots sortirent de la bouche de Stephen lui déchirait encore plus le coeur, non pas que ça ne lui faisait pas plaisir d'entendre ses magnifiques mots, mais ils étaient plutôt dur à entendre pour la belle brune ! Elle espérait bien qu'il regrettait ce qu'il avait fait, c'était quand même la moindre des choses nan ?!

"Mais je sais que tu en avais marre que je ne pense qu'à moi et je suis désolée si je suis née comme ça je n'y peu rien ça fait parti de mon caractère et j'avais juste l'espoir que tu m'aimerais assez pour m'accepter comme je suis ! A chaque fois que j'en parlais avec Ashley elle me disait que je ne devais pas changer, mais que c'était à toi de m'accepter tel que je suis ! Seulement je savais bien que tu ne pourrais jamais vivre avec ça et de changer était aussi bien pour toi que pour moi ! Alors je l'ai fait parce que je t'aime et je n'ai pas cru bon de te le dire tout de suite parce que je ne pensais pas que tu allais me tromper pendant ce temps et aussi parce que je voulais d'abord être sûre que je pouvais vraiment changer avant de te faire de faux espoirs ! J'en suis sûre aujourd'hui et je suis désolée de ne pas avoir été là, d'avoir été quelqu'un d'aussi horrible pendant tout ce temps Stephen je sais que je n'étais pas là, mais tu aurais pu juste trouver des amis qui serais là pour toi et ne pas aller te jeter dans les bras d'une autre ! Je sais que tu pensais que notre couple était terminé, mais alors tu aurais dû vraiment y mettre en terme avant de te mettre avec cette fille ! Parce que je ne pense peut-être qu'à moi, mais je ne suis pas dénuée de sentiment !"

Il était vrai que sur ce coup Jennifer ne comprenait pas ce qui s'était passé dans la tête de Stephen. Il n'aurait en plus pas pu rompre avec elle avant de se mettre avec cette autre fille plutôt que de la tromper ? Enfin bref, ce qui était fait était fait et après le long discours de Jennifer dans lequel elle se répétait sans doute des millions de fois, Jen' posa ses coudes sur ses genoux et enfoui sa tête dans ses mains. Elle pleurait toujours depuis maintenant un bon bout de temps ! Si elle avait su qu'il allait lui dire ça, elle ne serait jamais venue ici ou en fait peut-être que si parce qu'elle aurait de toute façon voulu entendre ses explications et essayer de trouver un moyen de lui pardonner c'est ça quand on aime vraiment les gens ! Lorsque Stephen lui dit qu'il ne serait jamais mieux sans elle et qu'il l'aimait et qu'il fallait qu'elle lui pardonne, Jen' releva la tête pour regarder Stephen et dit.

"Mais moi aussi je t'aime Stephen, j'aimerais aussi être avec toi et je cherche desespèrement quelque chose pour te pardonner ! Je ne peux pas être sans toi, mais je te faisais confiance Stephen seulement si je te pardonne comment je pourrais être sûr que tu n'es plus avec cette fille et que tu n'en vois pas peut-être une autre parce que par exemple je n'ai pas assez changé à ton goût ou je sais pas ?"

Bah oui elle voulait changer pour lui, mais elle ne pouvait pas être sûre que comme elle allait changer serai ce que Stephen attendait ! Elle savait ce qu'elle devait changer et elle savait qu'elle pouvait très bien arriver à changer ça, seulement elle ne savait pas si ça serait assez, s'il y avait encore quelque chose d'autres qui le dérangeait ! Elle n'en savait rien du tout et ce n'était qu'en essayant qu'elle pourrait savoir... Seulement elle ne pouvait pas lui pardonner ce qu'il avait fait comme ça !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 23 Nov - 20:32

Comment faire désormais ? Une relation était encore possible entre eux deux ? Peut-être pas après tout. La confiance c'est une base fondamentale, une des quelques pierres qui retiennent l'édifice d'un amour fragile. Si cette pierre se brise, l'édifice s'écroule, une par une, toutes les pierres dévalent, tombent, s'écrasent.. et s'éclatent sur le sol. Stephen avait brisé la confiance qu'avait en lui Jennifer, il avait trahit, il s'était fichu d'elle. Il lui avait mentit. Etait-ce pardonnable ? Et même si ça l'était, est-ce qu'on pouvait encore espérer quelque chose d'eux deux ?

J'avais juste l'espoir que tu m'aimerais assez pour m'accepter comme je suis !

Stephen avait fermé les yeux, il se tenait là, essayait de se penser ailleurs pour ne pas littéralement craquer. Il était sans doute lache car il ne pouvait plus regarder dans les yeux Jennifer qui lui disait toutes ces choses. Elle souffrait, elle parlait fort, de sa voix étranglée par un chagrin déchirant. Stephen ne savait pas quoi répondre, il ne savait pas quoi dire. Il n'avait rien à dire. Il ne faisait qu'écouter, et sombrait, doucement dans ce gouffre sans fond, sans fin. Il sombrait petit à petit, chaque nouvelle parole de Jennifer était une main qui le poussa plus profond.
Elle avait raison, dans un sens, pour certaines choses. Il ne pouvait pas démentir tout se qu'elle disait, il ne pouvait pas hurler que c'était faux, même si il en avait très envie. Il l'aimait, mais il avait peut-être espéré qu'elle était une autre personne. Peut-être s'était-il accroché à elle dans le fol espoir qu'elle ne se révèle autrement. Jennifer ne jouait sans doute pas un rôle, elle était telle qu'elle était et si cela ne convenait pas à Stephen peut-être qu'il ferait mieux de partir, de se dire qu'un jour il ira mieux, de passer à autre chose. Jennifer O'Connor n'était peut-être pas la fille qu'il imaginait.. En fin de compte.

Jennifer disait beaucoup de chose. Que Stephen aurait du aller avec ses amis pour trouver du soutient. Qu'il aurait du tout de suite mettre un terme à la relation qu'il avait avec Jen' au lieu de la tromper. Cela donna un grand coup dans la poitrine de Stephen un grand coup qui le poussa davantage encore vers le fond. Il serra les dents, ferma encore plus les yeux. Comme pris d'une intense souffrance, peut-être qu'elle n'était que mentale, mais elle paraissait si vraie, si violente.. Il était silencieux depuis le début du discours de sa petite amie -du moins sa pette amie pour l'instant- mais là, il ne pu se retenir, ouvrant doucement les yeux il dit alors de façon virulant :

"Mais je t'aime"

Stephen savait que s'était très insuffisant et qu'il n'allait convaincre personne avec ces paroles lancées au milieu d'un conflit. Qui lui ferait confiance désormais ? Il lui fallait trouver quelque chose à dire, n'importe quoi. Mais ce silence trop pesant allait l'écraser littéralement. Il ferma momentanément les yeux, essayant de trouver d'avance quelque chose de beau à dire. Mais tous se qu'il voulait prononcer se bousculait dans sa tête de manière incompréhensible. Il bafouilla pourtant :

"Ecoutes Jennifer. Je sais comment tu es, je l'ai toujours su. Le premier jour où je t'ai vu j'ai deviné quel genre de fille tu étais. Un peu prétencieuse, un peu égocentrique, un peu capricieuse. Je suis sortie avec toi alors que nous avions été des amis, je savais comment tu étais, mais j'avais découvert tellement de choses qui me plaisaient. Comme quand.. quand tu me regardes fixement lorsque tu veux être sérieuse, quand tu fais cette petite moue lorsque tu es touchée... J'ai appris à te connaitre et à passer outre les défauts que tu peux montrer. Je sais qu'au fond de toi tu es.. tu étais loin de ressembler à l'image que tu renvoyais. Si j'ai faiblis, si j'ai osé te trahir, c'est parce que je pensais mettre trompé. Je pensais... J'ai crus que tu avais finis par ressembler à cette image. Et si c'est le cas alors je ne peux plus rien faire pour nous. Jennifer, ce soir tu m'as dit que tu essayais de changer pour nous. Tu me prouves que j'ai eu tord, mais tu aurais du me le prouver avant."

Durant cette tirade, pas une fois on l'avait interrompu. Stephen avait souvent bafouillé, il s'était repris, il avait butté sur des mots... Bref il avait perdu toute l'éloquence que son paternel avait mit tellement de temps à lui transmettre. Ce discours disait beaucoup de choses, mais Stephen en avait encore tellement à dire. Il souffla un moment, ferma encore quelques secondes les yeux. Puis il s'approcha de Jennifer. Il n'avait pas idée de la réaction qu'elle pourrait avoir, lorsqu'il s'approcha d'avantage et qu'il prit ses mains. Il ne savait pas si il devait le faire, mais il voulait le faire. Il continua.

"Se que j'essaye de dire Jen'.. C'est que je ne t'ai pas trompé parce que je me fichais de toi, je ne t'ai pas trompé parce que cette fille était jolie ou autre. Si je l'ai fais c'est parce que je croyais vraiment que tu n'étais plus celle de qui je suis tombé amoureux. Celle que j'aimais. Mais j'ai compris ce soir que s'était faux. Je suis amoureux de la fille que j'ai vu il y a trois ans, et tu es toujours cette fille. Je m'excuse.. vraiment. Mais je ne sais vraiment plus quoi de te dire d'autre."

Cette fois ci, Stephen avait parlé plus distinctement, il avait un peu repris son calme. Il ne savait pas du tout l'issue de cette discution, il ne savait pas si tout allait bien se passer ou bien si.. au contraire il allait être poussé en enfer, si il allait tombé si bas qu'il ne verrait plus le soleil, qu'il ne verrait plus jamais le soleil..

Jennifer dit ensuite qu'elle avait envie de pardonner, qu'elle l'aimait... Ce début de phrase l'avait remplit d'un nouvel espoir, peut-être que tout n'était pas perdu en fin de compte.. Seulement, elle dit ensuite qu'elle ne savait pas comment elle pouvait refaire confiance, comment elle pouvait être sûre que Stephen ne la trompera pas à nouveau. Cette question eteignit le peu d'espoir qu'il lui restait, Stephen s'assombrit, son visage se vida de toute expression. Il regardait fixement un point imaginaire un point qui n'existait pas. Il était là, silencieux, interdit. Il ne pensait pas, il ne voyait pas, il n'entendait pas.. Il était là, planté comme un arbre est planté dans le sol depuis des lustres, incapable de bouger. Et au bout d'un moment, il articula, sans avoir conscience de parlé, d'une voix.. éteinte basse et sans vraiment de ton. Toujours en regardant le vide :
"Tu ne peux pas... Je ne peux rien te prouver... Je t'aime je ne sais pas quoi dire.. d'autre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 23 Nov - 22:21

Jennifer ne savait plus où elle en était, elle ne savait plus ce qu'elle devait faire et elle ne faisait plus qu'écouter ce que lui disait Stephen. Il commença par lui dire qu'il l'aime et Jen' leva les yeux au plafond en se mordant la lèvre pour retenir les nouvelles larmes qui devaient arriver. Elle baissa la tête et écouta ensuite son long discours sans l'interrompre, encaissant chacun de ses mots comme un nouveau coup dans son coeur et voilà qu'il remettait toute la faute sur elle. Elle regardait le sol et ferma les yeux pour retenir ses larmes, mais malheureusement ça ne suffisait plus. Les larmes recommencèrent à couler sur son beau visage et elle l'écouta encore parler, d'un côté elle ne voulait plus entendre aucun de ses mots et d'un autre elle était obligée... Elle essuya une larme sur sa joue et répondit en regardant le sol avec un ton un peu plus énervé.

"Ah oui alors c'est entièrement ma faute c'est ça ?! A cause de mon sale caractère je t'ai poussé dans les bras d'une autre c'est ça ?! Tu... Tu... "

Jennifer cherchait ses mots et essayait de se calmer, mais elle n'arrivait pas ! Des larmes continuaient à couler sur son visage et elle poursuivit après quelques secondes de pause.

"Stephen je cherche depuis je ne sais combien de temps à éviter cette horrible personne que je suis et tu oses me dire que j'aurais dû te le prouver avant !! Alors excuse-moi d'avoir été cette pauvre idiote qui t'as fait perdre ton temps durant tout ces mois que tu étais avec moi alors que t'as trouvé quelqu'un d'autres qui n'est pas la pauvre sal*pe que je suis !! Vraiment excuse-moi de ne pas avoir voulu changer avant et de t'avoir poussé dans les bras de cette fille !! Mais comme je te l'ai dit je suis un être humain et je ressens aussi des sentiments alors tu pouvais au moins me dire que tu ne m'aimais plus plutôt que de me cacher ça alors que moi pendant ce temps j'essayais de changer pour toi !! Oooh mais pardon c'est vrai il aurait fallu que je t'en parle avant parce qu'il fallait que je prévoye que l'homme que j'aime et en qui j'avais confiance me trompe !! T'as raison Stephen c'est entièrement ma faute et désolée d'avoir été aussi conne pendant tout ce temps et d'avoir cru en autre couple ! Désolée d'avoir un caractère de merde qui me dérange moi aussi !! Tu sais ce n'est pas toujours facile de changer, pourtant j'y arrive peu à peu alors tu sais ce que ça me fait de t'entendre dire ça qui me donne l'impression que je suis la pire personne que tu n'as jamais rencontré ! Les défauts que j'ai son comme un grand complexe, comme pour une fille qui serait grosse ou je ne sais pas !! Oui je suis complexée par mon caractère et je n'arrivais pas à le changer avant parce que je ne trouvais pas de motivation assez grande ! Jusqu'à ce que je voye que ça n'allait plus entre nous c'est ça qui m'a motivée !!"

Elle leva les yeux vers le jeune homme et rien que le fait de le regarder lui déchirait encore plus le coeur. Elle baissa donc de nouveau le regard et le fait qu'il lui prenne les mains la fit se sentit mieux pendant quelques secondes tellement elle adore le sentir près d'elle ! Elle écouta à nouveau son long discours.

"Stephen si je n'étais plus celle que t'aimais tu aurais dû me le dire à moins bien sûr que tu voulais me faire souffrir pour avoir été une conne durant tout ce temps !! Je suis contente d'entendre que je suis celle que t'aime et je te crois quand tu le dis ! Seulement quand je t'ai demandé si t'aimais cette fille tu m'as répondu un vague je sais pas..."

Jennifer était à bout, elle n'en pouvait plus. Elle n'arrêtait pas de pleurer et lâcha les mains du jeune homme pour enfouir sa tête dans ses mains et éclater en sanglot. Elle n'arrivait pas à croire ce qui était en train de lui arriver et ce qu'elle était en train d'entendre. Elle l'écouta lui dire encore une fois qu'il l'aimait et qu'il ne pouvait rien lui prouver, qu'il ne savait pas quoi dire d'autres. Elle n'ajouta rien à cette remarque de toute façon elle n'arrivait plus à parler.

[HJ : C'est vraiment trop nul, je crois que je me perd dans mes explications et c'est vraiment du n'importe quoi ! Désolée !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 23 Nov - 23:52

Il y a des moments dans la vie, des instants très rares, où l'on est spectateur d'une scène, sans avoir conscience que c'est notre vie. Des instants étranges encore où l'on entend autour de nous de vagues bourdonnements, des bouts de phrases que l'on ne comprend pas, des instants où l'on est là, sans savoir pourquoi, où l'on se demande comment on en est arrivé là, comment on a fait pour se retrouver dans cette situation, entouré par ces gens là... ou encore.. délaissé par ces autres.

Stephen était là, sur ces centimètres de son parquet, debout. Il n'était pas face à son interlocutrice, il regardait un peu en biais, toujours un point invisible. Il avait ses cheveux qui lui retombaient devant les yeux si voyait encore bien sur, mais il aurait voulu les envoyer sur le côté comme il le faisait constament. D'ailleurs il l'aurait fait, si seulement il n'avait pas été complètement pétrifié. Il tenait sans vraiment s'en souvenir les mains de Jennifer. Enfaite, son enveloppe corporelle était là, bien sûr, seulement, son esprit était loin.. très loin.
Il repensait à toute sa vie, il se revoyait, le jour où il avait du accompagné un de ses meilleurs amis à l'hopital et où il avait découvert sa vocation future. Il repensait au jour où il avait décidé de quitter son foyer, le jour où il était arrivé chez Thalia et Daphnée, le jour où il avait décroché son diplome, le jour où il était entrée à la fac, le jour où il a appris comment dire "Comment ça va ?" en chinois, le jour où il s'est pris une amende pour excès de vitesse, le jour où il était allé chercher Daphnée au lycée.. ce jour où il avait vu au loin une jeune fille, si belle, qui paraissait si intéressante, si joviale... Puis il se souvenait du jour où il avait fait la connaisance de cette jeune fille, du jour où ils étaient devenus amis, le jour où.. pour la première fois ils s'étaient embrassés, le jour où ils sont officiellement sortit ensemble. Puis, un jour, cela devait faire quelques mois qu'il sortait avec Jennifer, un jour où il avait vu une petite famille dans le parc, comportant un couple, une fillette de deux ans et un nourrisson, et ce jour là, où Stephen s'était imaginé, dans quelques années, avec Jennifer, une fillette qui marcherait main dans la main avec Stephen, et un nourrisson dans une poussette poussée par Jennifer.. Puis, il repensa au jour où il avait reçut un coup de fil de sa mère, lui annonçant que son père allait mourir dans quelques mois. Le jour où il avait voulu en parler à Jennifer mais qu'elle n'avait pas pu l'écouter, le jour où il avait rencontré Cynthia, le jour où ils étaient devenus amis, le jour où il s'étaient confié à elle, le jour où il l'avait embrassé... Et puis.. ce jour.
Stephen était là parce qu'il avait traversé beaucoup de choses dans sa vie, beaucoup de choses difficiles, beaucoups de bons moments, beaucoups d'instants gravés à jamais dans son esprit comme les plus beaux.. où les plus affreux. Sa vie était une succession de causes à effet, et voilà où il en était, vingt et un ans après sa naissance.
Alors que Mister Ewing était entrain de penser au sens de sa vie, au pourquoi du comment, et à beaucoup de choses philosophiques et tragiques, Jennifer parlait. Ou bien plus exactement.. elle s'énervait. Stephen ne l'écoutait pas vraiment enfaite. Il entendait quelques morceaux de phrases sans beaucoup de sens. Il comprit qu'elle lui en voulait qu'il essaye de remettre la faute sur elle. Elle avait peut-être raison, ou bien tord. Cela n'avait pas d'importance. Stephen aurait bien voulu se montrer attentif, seulement, il était en plein dans ces rares moments, où il s'observait, être comme en transe, là, debout devant Jennifer O'Connor. Le spectateur s'énervait, il sautait sur place, il criait à Stephen de faire quelque chose pour retenir la femme de sa vie. Mais Stephen ne bougeait pas, toujours dans ses songes. A se demander pourquoi il était là, pourquoi il n'avait pas su garder sa femme, pourquoi ça n'avait pas marché entre eux, si il s'en remettrait un jour, si il trouverait quelqu'un d'autres, quelqu'un qu'il aimerait encore plus. Il se demandait si cela était possible...

Jennifer parlait beaucoup. Elle s'énervait, elle pleurait. Les nerfs lachait sans doute. Stephen, soudainement, sortit de sa torpeur. Il déplaça longuement son regard sur Jennifer. Ses yeux traduisaient beaucoup de tristesse, mais, aussi, un côté fataliste. Que pouvait-il ajouter ? Que pouvait-il faire pour arranger la situation ? Rien du tout. Il avait dit beaucoup de choses, il s'était excusé, il avait rappelé à Jennifer qu'il l'aimait, il avait expliqué pourquoi il l'avait trahit. Et ça n'avait pas suffit.
Peut-être que le temps apaiserait les coeurs brisés. Peut-être que, en laissant passer quelques jours, semaines ou mois, peut-être qu'en se montrant patient et en prouvant chaque jour un peu plus à Jennifer qu'il l'aimait vraiment et qu'il regrettait de l'avoir tellement trahit, elle finirait par le croire par lui pardonner, et par accepter d'oublier. Peut-être pas. Peut-être qu'ils n'étaient pas fait l'un pour l'autre, peut-être que cette rupture était encore une cause qui aura un effet sur la vie de Stephen. Peut-être... Stephen se posait beaucoup de questions, beaucoup trop de questions.

"Stephen si je n'étais plus celle que t'aimais tu aurais dû me le dire à moins bien sûr que tu voulais me faire souffrir pour avoir été une conne durant tout ce temps !"

Ces paroles-ci, Stehen les entendit parfaitement. Il baissa les yeux, honteux. Il ne trouva pas la force de faire un long discours pour expliquer qu'elle avait tord, qu'il n'avait jamais voulu la faire souffrir. Qu'il n'avait jamais pensé qu'elle en souffrirait, tout simplement car il ne voulait pas lui dire, au départ il n'avait pas cru à cette liaison, il pensait que cela n'était qu'une petite erreur une après-midi, que cela s'était prolongée par la force des choses, qu'il n'avait rien prémédité, que tous c'était enchainé... Et puis, il avait crut que Jennifer s'en ficherait, qu'elle ne l'aimait plus alors qu'elle n'en souffrirait pas.. Stephen aurait bien voulu le prouver, mais il n'avait ni les preuves ni la force de le faire. A la place, il regarda intensément Jennifer, de son triste regard bleu nuit, et bredouilla :

"Je t'ai fais souffrir.. mais ce n'est pas se que je voulais.."

Il était sincère, jamais il n'aurait pu être plus sincère que cela. Il ne voulait pas de mal à Jennifer. Il n'en voudrait jamais. Il ne pouvait pas prevoir si il l'aimerait toute sa vie, il l'espérait, mais qui sait, peut-être qu'il n'était pas fait pour elle, il était jeune il n'avai tpeut-être pas encore rencontré la femme de sa vie. L'amour qu'il avait pour elle était très fort, il l'aimait plus que tout. Il ressentirait toujours quelque chose pour elle, maintenant il ne savait pas encore si elle serait la femme de sa vie. Mais le fait qu'il ne lui voulait aucun mal, ça, il le savait, s'était pour toujours. Jamais il n'aurait envie de la faire souffrir. Jamais.
Jennifer avait aussi rappelé qu'elle avait lui avait demandé si il aimait cette fille et qu'il avait marmoné qu'il n'en savait rien. Stephen ne pouvait pas démentir, il ne savait pas, il n'y avait jamais songé. Il continua de regarder Jennifer, il voulait être sincère avec elle, il ne voulait pas mentir pour lui faire plaisir, lui dire qu'il savait pertinemment qu'il ne l'aimait pas simplement pour qu'elle se calme, pour qu'elle lui pardonne. Voila pour il déclara, d'une voix qui recommençait à prendre de l'assurance, bien qu'encore honteuse et faible :

"Je n'ai jamais réfléchis à ça Jennifer. Peut-être que je l'aime. Je n'en sais rien. Mais Jennifer, si tu m'avais demandé si je t'aimais toi, je t'aurais répondu "Oui, je t'aime" elle, je n'en sais rien. Trois semaines. J'ai déconné pendant trois semaines. Je regrettes beaucoup se que j'ai fais, je ne voulais pas te faire du mal, je ne voulais pas foutre en l'air notre relation. Mais je ne veux pas la renier. Elle.. Jennifer ce n'est pas pour te faire souffrir que je te dis ça. Mais Elle est importante pour moi car elle m'a beaucoup aidé à garder la tête hors de l'eau. Et désolé de te le dire, mais elle m'a plus aidé que toi c'est dernier temps. Seulement, c'est trois semaines, nous cela fait un an. Et si l'on compte depuis l'instant où j'ai compris que tu compterais dans ma vie sa fait trois ans. Jennifer, l'amour que j'ai pour toi et l'amour que j'ai pour elle, si c'est réellement de l'amour, n'est pas comparable."

Stephen soupira. Il en avait marre de ces longs discours qui ne faisait qu'empirer la situation. Il avait été sincère, mais il savait que cette tirade n'apaiserait en rien Jennifer, il craignait sa réaction. Pour l'instant, elle était toujours désemparée, entrain de pleurer. Elle lacha les mains de Stephen pour se couvrir le visage. Ewing sentait des lames de couteau lui transpercer le coeur, comme à chaque fois qu'il voyait Jennifer mal. Il ne savait pas si il en avait encore le droit, si elle ne le repousserait pas, si cela n'allait pas encore plus l'énerver, mais il ne pu s'empêcher de s'approcher d'elle pour lui embrasser le front et lui chuchoter, une dernière fois :

"Je suis désolé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Lun 24 Nov - 22:43

Jennifer ne savait pas que pendant tout son discours, Stephen ne l'écoutait qu'à moitié ! De toute façon ça n'avait aucune importance car ça lui faisait du bien de laisser sortir tout ça une bonne fois pour toute bien que c'était très dur. Jen' n'avait pas envie de quitter cet endroit pour la simple et bonne raison que si elle partait ça mettrait vraiment fin à leur relation.. Elle voulait rester ici pour encore discuter pourtant elle savait que ça ne servait à rien, il lui faudrait du temps, peut-être énormément, peut-être peu elle ne savait pas, mais il lui en faudrait et c'était clair que les choses n'allaient pas s'arranger maintenant ! Oh que non la blessure était encore bien trop récente pour déjà retirer le pansement. Jennifer était déjà soulagée d'entendre qu'il l'avait peut-être fait souffrir, mais que ce n'était pas ce qu'il voulait c'était déjà une bonne chose. Elle se contenta d'hocher de la tête pour répondre à ça, ne sachant pas vraiment quoi ajouter à tout ça ! Elle ne pouvait rien ajouter, il lui avait juste dit ce qu'il pensait et c'était clair !

Elle se concentra plutôt sur le discours qui venait ensuite, un discours qui faisait de temps en temps du bien à la jeune femme et de temps en temps vraiment mal. Elle ne le coupa à nouveau pas dans ces paroles, le laissant aller jusqu'au bout de son explication et de toute façon il débitait sans discours sans lui laisser le temps de pouvoir le couper. Elle était presque heureuse d'entendre lui dire qu'il l'aime, seulement presque parce qu'en même temps ça lui déchirait le coeur d'entendre ses mots... Il revint encore une fois sur ses défauts et plus particulièrement sur le fait qu'elle ne pense qu'à elle. Jennifer leva les yeux au ciel se disant de plus en plus qu'elle était une idiote et que c'était tout entièrement de sa faute.

"Ca fait 3 ans que t'as compris que je comptais vraiment dans ta vie et ça fait 3 semaines que t'as compris que t'étais vraiment bête il y a 3 ans d'être sorti avec cette fille qui ne pense qu'à elle ! J'ai compris Stephen que j'ai des tas de défauts qui sont bien plus nombreux et plus présent que les rares qualités que j'ai, mais c'est gentil de remuer le couteau dans la plaie après tout c'est ce que je mérite n'est-ce pas ? Je mérite que de souffrir pour être quelqu'un d'aussi détestable qui pourtant a eu la folie de vouloir changer pour l'homme qu'elle aime..."

Ce n'était pas pour rien qu'elle voulait changer.. Elle se dégoûtait elle-même et elle ne voulait surtout pas perdre le beau jeune homme qui est son petit ami. Elle ne voulait pas le perdre et pourtant c'était elle qui avait cette horrible attitude qui ne pouvait que le faire fuir, toute cette histoire était arrivée par sa faute... Mais pourtant ce n'était pas parce qu'elle avait cette attitude si horrible soit elle que son petit copain pouvait se permettre de la tromper ! Elle s'appuya contre le canapé se rendant compte que tout ce qu'elle avait fait pour garder ce couple ne servait à rien pour la simple raison qu'elle avait agi trop tard... Qu'elle avait trop longtemps garder l'espoir que Stephen puisse l'aimer comme elle est et qu'elle avait en plus attendu pour parler de ces changements au jeune homme parce qu'elle voulait d'abord voir si elle en était vraiment capable. Toutes ses raisons partaient d'une bonne volonté et était tout à fait juste ! C'était normal d'espérer que le mec qu'on aime tant nous aime aussi pour ce que l'on est et c'était aussi juste de vouloir d'abord vérifier qu'on peut changer avant de faire de faux espoirs à son petit copain... Pourtant plus la discussion allait en avant plus Jennifer avait l'impression d'être entièrement fautive...

Jennifer avait alors enfoui sa tête dans ses mains, éclatant en sanglot et c'est là qu'elle sentit les lèvres du jeune homme sur son front qui lui chuchota ensuite qu'il était désolé. Jennifer leva les yeux vers lui quelques secondes, mais le fait de le regarder la faisait que plus souffrir. Elle hocha doucement de la tête et essuya encore une fois une larme de sa main toute tremblante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Mer 26 Nov - 0:06

[Désolé, plus nul ya pas.. Embarassed ]

La situation n'avançait pas. Rien que pouvait dire l'un ne faisait changer d'avis l'autre. Alors que Stephen continuait de s'excuser, de ne pas trop plaider coupable mais en essayant de ne pas tout rejeter la faute sur Jennifer, cette dernière faisait remarquer qu'elle en voulait à Stephen tout en usant et abusant de l'auto-dérision. Mais apparamment, aucun des deux ne voulait mettre fin à cette discution. Le faire aurait mit en relief leur rupture. Tant qu'ils se disputaient, cela pouvait toujours passer pour une dispute violente d'un soir, mais si cette discution prennait fin, soudain, leur séparation devenait réelle. Le choc serait dûr. Et si aucun retour en arrière était possible ? Mettre fin à cette discution, c'était comme signer la fin de cette relation, et l'un comme l'autre ne semblait pas prêt à cela. Alors il la faisait durer, de plus en plus, se répétant, se re-répétant.. Bafouillant toujours les mêmes choses, resortant avec un sens un tantinet différent leurs discours.. Et cela n'avait pas le pouvoir de convaincre encore plus l'autre.

Alors que Jennifer O'Connor, une fois encore, déclarait combien elle était détestable, déclarant que Stephen regrettait d'être sorti avec elle, disant qu'elle avait été idiote de vouloir changer... Steph', quant à lui, demeura silencieux. Il ne voulait pas parler, de peur de dire quelque chose qu'il regretterait plus tard dans la soirée. Car ce discours ci avait eu pour effet de très fortement l'énerver. La douleur et la peine commençait à allumer quelques étincelles qui allaient vite s'enflammer si Jennifer continuait sur sa lancée.
Le jeune homme essayait de ne pas faire transparaitre son énervement. Il réussit cela assez bien il faut dire, seuls ses doigts crispés qu'il entremélaient entre eux venaient le trahir. Elle répétait cela elle le disait de toute les façons. Stephen en savait même pas si elle était sérieuse, si elle était ironique ou si elle essayait de se faire plaindre. Il lui semblait que cela ne pouvait plus l'étonner maintenant. Même si cette attitude ne ressemblait pas vraiment à la Jennifer que Stephen connaissait. D'habitude, elle était plus fière d'elle que ça. Et si en temps de paix il avait remarqué qu'elle n'était pas si fière qu'il pensait, surement aurait-il frôlé le sourire. Seulement, dans ces circonstances, ça en devenait insupportable.

Soudain, il ne pu se retenir. Alors qu'il bouillait depuis quelques minutes en écoutant Jennifer, une fois qu'elle eu finit son petit discours, il laissa s'échapper de ses lèvres, d'un ton assez sec, même si il se contrôlait assez pour ne pas être méchant :

"Ooh arrêtes un peu Jen' ! J'ai jamais dis que tu étais bête, j'ai jamais dis que tu avais un nombre incalculable de défauts, j'ai jamais dis que je ne regrettais de sortir avec toi.. Pourquoi tu inventes tous ça ? Pour me faire culpabiliser ? Rassures toi je le fais déjà très bien tout seul !"

Stephen soutenait le regard perdu entre peine, colère et incompréhension de sa petite amie -pour le moment du moins. Se qu'il avait dit reflètait parfaitement sa pensée. Aussi bien son énervement que le fait qu'il culpabilisait. Stephen n'avait pas mentit en disant qu'il le faisait très bien tout seul. Depuis qu'il avait commencé sa petite romance avec Cynthia, il n'avait pas arrêté de s'en vouloir par rapport à Jennifer. Il savait bien que s'était mal se qu'il avait fait, mais que voulez vous ? Il est parfois très dur de rester sur le droit chemin.
Cependant, Mister Ewing ne parvint pas à rester sur ces paroles dites avec énervement, il se sentit obligé d'ajouter quelque chose pour améliorer l'ambiance. C'est pour cela qu'il dit, d'une voix calme et douce :

"Ne crois pas que je ne t'aime plus ou que je regrettes tous se qu'on a vécu ensemble. Ne crois pas non plus que tu es détestable, c'est pas vrai. Je disais seulement que si je t'avais trompé c'est que je ne vais pas bien et que je pensais que tu te fichais de notre couple. N'inventes rien !"

Elle avait faiblement réagit au baiser sur son front de Stephen. Un simple hochement de tête. Mais ce geste rendit un minimum d'espoir, une poussière de lueur d'espoir à Stephen. Elle n'était pas sur la défensive, elle ne l'avait pas violemment repoussé, cela était déjà un bon point.
Lorsqu'il l'observa, aussi désemparée, et affectée, semblant réellement souffrir. Il ne sentit mal lui même. Cette boule au creux de son estomac qui pesait très lourd et qui lui nouait la gorge, manquant de le faire pleurer à son tour. Si il ne le faisait pas d'ailleurs s'était bien parce que son père le sermonnait toujours lorsqu'il l'avait fait, petit. Même si, par principe, Stephen avait essayé d'oublier tout ceux de son père, certaines choses l'avaient marqué à vie. Comme cela par exemple.
Stephen Ewing ne savait vraiment pas quoi faire, quoi dire. Il aurait bien voulu trouver quelque chose, mais il n'avait vraiment plus aucune idée. Il resta là, de longue secondes, à regarder Jennifer qui essayait péniblemnt de se calmer. Et puis, il avoua dans un souffle :

"Je ne sais plus quoi te dire d'autre Jennifer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Mer 26 Nov - 20:30

Jennifer regarda Stephen s'énerver contre elle sans rien dire, sans s'énerver à son tour, heureusement qu'elle avait quand même le don de rester assez calme bien qu'elle avait plutôt envie de vraiment s'énerver. Il lui demanda si elle faisait ça pour le faire culpabiliser... Mais c'était lui qui la faisait culpabiliser en lui répétant sans cesse qu'elle avait des défauts qui avait détruit leur relation et qu'elle aurait dû agir plus tôt... C'était lui qui la faisait vraiment culpabiliser en ce moment avec tout ça alors qu'elle s'en voulait déjà assez pour ne pas être la fille dont il rêve à cause de ses défauts ! Elle ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas pouvoir la supporter, c'était normal avec un caractère comme ça peu de gens pouvaient l'aimer, mais elle pouvait lui en vouloir de lui répéter ça constamment !

"Non je n'essaye pas de te faire culpabiliser et je te signalerai juste que c'est toi qui me fait culpabiliser en répétant depuis le début de notre conversation ces fameux défauts qui ont détruit notre couple ! C'est bon Stephen je suis consciente que si on en est là c'est de ma faute pas besoin de le répéter ! Et pourquoi j'inventes tout ça ?! Peut-être parce que c'est ce que tu me fais comprendre... Excuse-moi mais tu veux que je comprenne quoi d'autres quand tu ne fais que voir mes défauts et en parler, que tu m'as trompé à cause de ses défauts... Tu veux que je comprenne pas à part que je suis pas celle que t'attendais et que tu m'aimes plus ! Si tu m'aimais ne serais-ce qu'un tout petit peu tu n'aurais jamais fait ça Stephen tu te rends compte que pendant que j'essayais de sauver notre couple en train de culpabiliser pour tout le mal que je t'ai fait avec mon caractère tu étais en train de t'éclater avec une autre fille qui elle n'avait pas tous mes défauts ? Ah mais c'est vrai il fallait que je t'en parle avant et tu m'aurais pas trompée !"

Elle baissa les yeux et regarda ses pieds alors que Stephen lui continuait de la regarder. Jennifer écouta encore le jeune homme sans lever les yeux vers lui continuant de fixer ses pieds. Jennifer voulait bien croire tout ce qu'il lui disait, mais elle ne cessait de se demander pourquoi il l'avait trompée ! Toute personne "normale" ne tromperait pas une personne s'il l'aime, même si elle ne devient plus vraiment supportable... ou peut-être que si et dans ce cas-là Jen' n'avait rien compris.

"Et bien maintenant tu le sais je ne me fiche pas du tout de notre couple ! J'y tiens même énormément vu que j'ai changé pour toi ! Je t'aime Stephen et je m'en veux vraiment de ne pas t'avoir apporté ce que tu espérais de me soucier que de moi, je... je suis désolée !"

Et voilà que c'était elle qui s'excusait ! Ca ne voulait plus rien dire et Jennifer avait l'impression de se contredire dans chacun de ses discours. Lorsque Stephen lui dit qu'il ne savait plus quoi dire, celle-ci se leva et remit son sac sur son épaule en disant.

"Je... heu.. Stephen il... il me faut du temps... je t'aime, mais il... je ... je vais y aller !"

Ces mots étaient les plus dire à dire pour Jennifer tout simplement parce qu'elle mettait en quelques sortes fin à leur si belle relation ! Elle ne le voulait pas, mais pourtant il le fallait ! Elle ne pouvait pas oublier le fait qu'il l'a trompée comme ça !

[HJ : Baaah c'est pas super chez moi nan plus... Sad ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Lun 15 Déc - 23:41

Si le vent soufflait en cette fin d'après-midi, le frisson qui avait parcourut tout entier Stephen Ewing n'était pas du tout dû à cela. En réalité, la couverture de nuage gris-noir qui avait envahit le ciel, et les bourrasques violente qui venait s'écraser contre la bais vitrée du loft de Steph', ce dernier n'en avait pas conscience. La seule chose qu'il voyait, seule chose qui animait son esprit, c'était ce petit bout de femme, menue mais imposante qui venait de lui déclarer qu'elle s'en allait.
Le temps passe, les gens changent, et puis ils partent. Parfois ils reviennent. Parfois ils ne reviennent pas. La vie était faite ainsi. Il y a des instants, où l'on voit des êtres chers prendre le large. Souvent il est nécessaire de les laisser s'éloigner, doucement, balotés sur leur barque tanguante pour qu'un jour, la marée nous apporte ces même personne, muries, grandis. Mais parfois, on voit ces êtres si chers s'éloigner, voyant profiler à l'horizon la tempête que vous menace. Cette tempête vous séparera-t-elle éternellement ? Quels seront les peu de débris qui resteront de vous ?

Encore une fois, Jennifer avait fait une longue tirade. Qui répétait plus ou moins se qu'elle avait déjà dit et redit durant cette dispute. Stephen n'y voya pas l'intérêt de répondre. Il avait spécifié juste avant qu'il ne savait pas quoi dire d'autre. Tous se qu'il pensait, les récits qu'il tenait à communiquer à sa petite amie -du moment- ses plaidoiries... Que pouvait-il ajouter sans bêtement se répéter ? Rien du tout. Il écouta donc tous se que Jennifer lui dit. Accusant chacun des coups qu'il recevait. Ne pas trembler. Ne pas bouger. Ne pas parler. Simplement rester là. Un, deux, trois, quatre... Enumérer les nombres dans sa tête avait toujours aider Stephen à se concentrer.

Oui, Ewing avait fait une énorme erreur en pensant sa petite amie -mot signifiant ici personne avec laquelle il était jusqu'à désormais- était si égoïste en ne pensant plus à leur couple. D'accord, il avait estimé qu'elle agissait comme si -du moins presque comme si- ils n'étaient plus ensemble, alors Steph s'était donné le droit de se comporter de même. La tromper, ce n'était pas fameux, seulement le mal était fait et il avait apprit la grossière faute qu'il avait comise. Surtout que Jenny n'en avait jamais rien eu à faire du couple qu'il formait. C'est se que l'on appelle la malchance, ou bien la chance. Cela déjà dans quel sens on prend le problème.

"Je... heu.. Stephen il... il me faut du temps... je t'aime, mais il... je ... je vais y aller !"

Comme je le disais plus haut, Stephen fut parcourut d'un frisson. Ce frisson le prit tout entier, jusque dans le bout de ses orteilles. Il le secouait. On y était. La rupture était désormais là, juste devant. Elle arrivait en pleine face de notre protagoniste tel le fouet du maitre contre le dos frèle de l'esclave le clouant par terre. Elle était devant, bien droite, l'attendant fermement. Cette rupture, la traitresse ! Elle était bien réelle. Stephen la voyait et même si il n'avait qu'une envie : lui sauter à la gorge pour la tuer, elle semblait intouchable et violemment présente désormais. Impossible de faire marche arrière. Tourner autour du pot n'était d'aucune utilité.

"Jennifer.. je.."

Lamentable. Bon deuxième tentative :

"..."

Non ce n'était pas de la mauvaise volonté ! Simplement dans la poche du sweet de Steph' son téléphone portable commença à vibrer puis à hurler sa sonnerie alertant les appels. Stephen sursauta puis, par habitude, il le sortit de sa poche pour regarder qui appelait "Maman". Stephen serra les dents. Pourquoi appellait-elle toujours au plus mauvais moment ? Encore une ruse pour lui pourrir l'existance ? Cependant, il devait répondre.. Mais couper court à la discution de cette manière.. C'était.. Et puis zut !

"Excuses moi deux secondes Jennifer."

Ok, vive la politesse mais.. C'était important. Stephen prit son portable et essaya de s'isoler un maximum. Mais dans un loft s'était difficile. Il finit par se mettre deux ou trois mètre plus loin, dans un coin de son salon, contre sa bais vitrée. D'une main presque tremblante il décrocha.

"Quoi ?" Demanda-t-il froidement. "Non. Je n'en ai pas envie." Une pause "Je m'en fiche." Pause "Qu'il soit mon père ou non ! Ce n'est pas parce qu'il..." Pause, levant les yeux au ciel "Ecoute maman, il fallait qu'il y réfléchisse à deux fois avant de se comporter comme un salopard, c'est de sa faute si il va clamser tout seul !"

Stephen avait presque crier sa dernière phrase, puis il avait raccroché avec hargne. Se souvenant soudain de la présence de Jennifer, il releva la tête pour l'observer, le regard dans le vague. Ce coup de fil l'avait vraiment secoué. Mais son couple était plus important, du moins pour l'instant. Car bientôt plus aucun couple ne tiendrait la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Mer 17 Déc - 23:11

Jennifer était sur le point de partir, sur le point de mettre fin à la belle relation qu'elle entretient avec ce jeune homme pour qui elle avait changé. Il était clair que maintenant qu'elle était décidée à changer, elle allait le faire qu'elle soit avec Stephen ou pas, parce que ces mauvais traits de caractère ne dérangent pas seulement son petit copain ! Mais il était clair qu'elle voulait aussi changer parce qu'elle ne pensait pas que sa relation avec Stephen était vraiment terminée, il lui fallait juste un peu de temps, elle ne savait pas combien de temps, mais elle se rendrait compte bien assez vite si elle se sent prête à se remettre avec lui !

Stephen était tout de même l'amour de sa vie, le jeune homme pour qui elle était prête de changer ! Elle venait de mettre fin à cette relation en disant qu'elle voulait partir. Elle avait mis fin à cette conversation qui tournait en rond de toute façon, Jen' n'arrêtait pas de se répéter et Stephen aussi, jusqu'à ce qu'il dise qu'il ne savait plus quoi dire ! Elle pouvait le comprendre, elle non plus, elle faisait peut-être des longs discours, mais c'était tout le temps les mêmes paroles, le même refrain ! Jennifer avait donc annoncé son départ et Stephen tenta de dire quelque chose, mais ça ne donna pas grand chose, son portable commença à vibrer dans sa poche. Jen' croisa les bras sur sa poitrine et attendit comme il venait de lui demander. Elle entendit toute la conversation du jeune homme avec sa mère, elle l'avait compris vu qu'il l'avait dit ^^'. Elle leva les yeux vers lui lorsqu'il raccrocha et elle dit d'une façon plutôt maladroite.

"Est-ce que... ça va ?"

Elle venait de dire qu'elle s'en allait, elle venait en quelques sortes de mettre fin à leur relation et maintenant elle lui demandait si ça allait ! Nan mais qu'est-ce qu'elle était en train de faire là franchement, c'était n'importe quoi !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Jeu 18 Déc - 23:04

Stephen Ewing était là, faisant habilement tournoyer son portable dans sa main, fixant un point imaginaire qui se trouvait quelque part sur le sol. Il aurait aimé se concentrer davantage sur sa petite amie, enfin.. son ancienne petite amie. Car oui, désormais la sentance était tombée, il était célibataire, elle l'avait laissé. Et franchement, c'était bien fait pour lui. Stephen n'éprouvait aucun sentiment de profonde injustice bien qu'il savait qu'il n'avait pas fait cela par pure malhonnêté, il avait eu ses raisons, bien que rien ne pouvait l'excuser.
Son esprit avait du mal à complètement se vider pour trouver quelque chose à dire à Jennifer. Il savait avoir tout dit, seulement il aurait aimé avoir une idée lumineuse, quelque chose de brillant pour qu'elle revienne sur sa décision. Seulement elle était sur le départ, elle partait, et lui pauvre idiot, il ne trouvait rien pour la retenir.
Néanmoins, elle semblait avoir décelé dans l'attitude de Steph' quelque chose de pas net dû à cet appel. Il ne savait pas vraiment si elle l'avait entendu, bien qu'il avait essayé de s'isoler, il avait tout de même haussé le ton. Stephen ne savait pas si il espérait qu'elle comprennait la situation ou pas. Peut-être que si elle savait les circonstances atténuantes qui avait poussé Stephen à chercher un réconfort, elle serait plus clémente. Mais en même temps il ne voulait pas se trouver d'autres excuses, se plaindre. Lorsque Miss O'Connor lui demandait si il allait bien, Stephen releva la tête le regard brouillé.
Son père, certes il n'en avait pas été un bon, certes il avait même été très dur avec lui, mais mince ! C'était son père non ? Pas de réaction ? Alors qu'il allait mourrir ? Ou si, un déni profond, ne voulant pas voir la réalité en face. Mr Stephen Sr. désirait parler une dernier fois à son fils unique et lui, il ne voulait pas. Avait-il raison ? Avait-il tord ? Steph ne savait pas se qu'il devait faire, se qu'il ressentait.
"- Stephen, mon garçon, ton père est vraiment désespéré.. Il VEUT te parler.
- Non. Je n'en ai pas envie.
- Mais... Il va mourir !
- Je m'en fiche.
- Tu ne peux pas dire ça ! C'est ton père !
- Qu'il soit mon père ou non ! Ce n'est pas parce qu'il...
- Il veut te parler, il a des choses importantes à te dire. Tu es son fils...
- Ecoute maman, il fallait qu'il y réfléchisse à deux fois avant de se comporter comme un salopard, c'est de sa faute si il va clamser tout seul ! "

Telle avait été la discution qu'il avait eu avec sa mère, il n'y a pas trente secondes. Ewing Sr. avait tout de même dit qu'il voulait parler de l'entreprise il y a quelques semaines n'est ce pas ? Il n'avait que ce mot à la bouche de toute façon !

Stephen secoua la tête, se rendant compte à quel point il ignorait Jennifer. Se qu'il ne voulait surtout pas. Il essaya donc de faire bonne figure, clignant plusieurs fois des yeux pour ne pas que sa petite amie.. enfin son ancienne.. ne remarque qu'ils étaient dans le vague. Il essaya et parvint à moitié, de stopper ses tremblements incessants. Puis, d'une petite voix troublée il dit alors :

"Excuses moi.. Je.. Oui ça.. va. Tu devrais.. enfin tu voulais y aller. Je ne vais pas te.. retenir plus longtemps. Je t'aime. Et j'espère que tu me pardonneras."

Oui il l'espérait très sincérement. Soudainement, Stephen commença à se demander qu'est ce qu'il allait faire maintenant, sans elle ? Rien, strictement rien. Elle était sa vie jusqu'alors, et maintenant elle partait. Cette idée terrorisait notre jeune homme qui se mordit l'intérieur de la bouche pour ne pas avoir de réaction devant elle. Il continuait à faire tourner son portable dans sa main, avant que celui ci ne s'écrase sur le parquet, Stephen ne chercha même pas à le ramasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer O'Connor

avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 27
»Ce que je veux : Be With YOUU !
»Chanson du moment : Hallelujah - Rufus Wainright
»Coté coeur? : Stephen I Love you so much
Date d'inscription : 19/10/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Jeu 18 Déc - 23:43

Jennifer regardait Stephen et commençait vraiment à s'inquiéter pour lui. Elle ne savait pas ce qu'on lui avait dit au téléphone, elle l'avait juste entendu lui parler, mais ça lui avait suffit pour comprendre que ça n'allait pas vraiment ! Il semblait vraiment énormément chambouler et Jen' voulait comprendre ce qui se passait, seulement elle venait de rompre avec lui en disant qu'elle partait. D'ailleurs Stephen lui dit qu'il allait bien et qu'elle voulait y aller, qu'il n'allait pas la retenir plus longtemps. Il lui dit qu'il l'aimait et qu'il espérait qu'elle le pardonnera. Les paroles du jeune homme touchèrent pas mal la jeune fille. Elle le regarda sans bouger alors qu'elle était censée partir, mais elle était bloquée là comme si elle avait peur de franchir cette porte, peur de ce qui se passera quand elle l'aura franchie.

C'est alors que Stephen laissa tomber au sol son portable et qu'il ne se baissa pas pour le rattraper. Jennifer s'approcha de lui, ses talons claquant sur le sol, c'était le seul bruit qu'on pouvait entendre dans cette pièce, le seul bruit qui détruisait le lourd silence qui s'était installé entre eux. Elle se baissa et attrapa son portable pour le reposer dans la main de Stephen. En le faisant elle serra avec ses deux mains celle du jeune homme et le regarda dans les yeux quelques secondes avant de baisser le regard. Elle lâcha sa main et tourna les talons pour se diriger vers la porte.

Elle avait l'impression que ses pas étaient les pires qu'elle avait fait de sa vie, ils étaient lent et Jen' ne voulait pas aller plus vite parce qu'elle avait peur de ce qu'il y avait derrière cette porte. Peur de sa vie sans Stéphen, c'était peut-être elle qui avait décidé de mettre fin à leur relation, mais elle en était obligée ! Il avait peut-être été honnête avec elle, mais il l'avait quand même trompée, en lui disant qu'il avait l'impression qu'elle s'en fichait de leur relation ! Ce n'était pas du tout le cas, mais Stephen ne le savait pas et c'était compréhensible, Sab' ne l'avait pas très bien montré ! Elle arriva à la porte et l'ouvrit lentement, une fois que ce fut fait, elle regarda Stephen et chuchota un vague...

"Je t'aime !"

Elle sortit ensuite du loft du jeune homme en fermant la porte. Elle reste quelques secondes devant cette porte, caressant du bout des doigts la porte avant de baisser les yeux et de laisser couler une larme sur son visage. Elle tourna les talons et partit vers sa maison pour aller s'allonger dans son lit. Elle avait besoin de repos, elle avait besoin de réfléchir à beaucoup de choses ! Au fond d'elle elle savait qu'elle ne pouvait pas en vouloir longtemps au jeune homme, c'était l'homme de sa vie ! Elle ne pouvait pas vivre sans lui, elle ne pouvait pas imaginer la suite de sa vie sans lui ! C'était impossible elle l'aimait beaucoup trop pour ça et trouver quelqu'un d'autre n'était même pas envisagable ! De toute façon elle ne trouvera jamais quelqu'un d'aussi bien que lui, c'était impossible !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Ewing

avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
»Ce que je veux : Ne plus ressentir ses yeux qui me jugent en permanance.
»Chanson du moment : This is how you Remind me > Nickelback
»Coté coeur? : Celle que j'aime.. et celle qui et là pour moi...
Date d'inscription : 02/11/2008

{ MoRE INTiMATE
Relationships:
Moyenne Scolaire:
14/20  (14/20)
Bazard Box:

MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   Dim 21 Déc - 21:13

"Je t'aime !"

Stephen regarda Jennifer les yeux brillants. Il se mordit la lèvre, il fallait qu'elle parte maintenant, il ne tiendrait pas longtemps. Notre jeune homme tenait au creux de sa main son portable que Jennifer lui avait ramassé. Il avait profité de cet instant, ce court moment où leurs mains s'étaient frôlées. C'était peut-être la dernière fois. D'ailleurs, aujourd'hui, c'était la dernière fois pour beaucoup de choses.
Stephen ferma les yeux se qui fit couler une larme le long de sa joue froide. Il entendit les talons de Jennifer aller vers la sortie, puis la porte se refermer. Durant une minutes, ou peut-être deux, il resta là, son portable à la main, les yeux fermés, immobile. Il ne réalisait pas. Il ne ressentait rien. Il était là comme il pouvait être ailleurs. N'importe où, quelque part. Perdu.

Qu'avait-il bien pu lui arriver ? Comment tout ceci c'était introduit dans sa vie ? Discrètement, l'air de rien ? Ou bien cette cruauté, cette peine était là depuis bien longtemps, l'attendant patiemment ? Que s'était-il passé ? A partir de quand sa vie avait commencé à se détruire, petit à petit ? Méritait-il tout ceci ?

Le premier baiser. La première fois. Le premier resto. Le premier ciné. Le premier regard. La première dispute. Le premier fou rire. La première danse... Des tas de souvenirs revenaient en mémoire à Stephen. Jennifer. Partout. Elle était omniprésente dans son esprit. Pourquoi avait-il tout avoué ? Il aurait du se débrouiller autrement ! Peut-être n'avait-il pas trouvé les mots justes. Il y avait surement un moyen de la retenir. Il le fallait. Elle ne pouvait pas partir, pas maintenant, pas comme ça. Reviendrait-elle ?

"Jennifer..."

La voix étranglée de Stephen avait résonné dans ce loft, un écho sans réponse. Elle était déjà loin. Partie. A tout jamais. La retrouverait-il ? Il espérait déjà une réconciliation alors qu'il venait de la quitter.. il était minable. Tout ce qui lui arrivait, c'était bien fait pour lui. Ce sentiment qui le prennait tout entier, qui prennait toute la place l'empêchant de respirer. C'était un juste retour des choses. A se comporter comme un salaud on ne récolte que les baffes. Et celles qui venait de se prendre laisser un empreinte rouge vive, lui arrachait la joue. Il souffrait.
Et puis, il reprit du mouvement. Comme si il avait été complètement sans vie pendant ces dix minutes figées. Il serra son portable dans sa paume, de toute ses forces, prêt à le faire exploser et puis, prennant de l'élan il le lança de plus fort qu'il pu contre le mur. Le cellulaire vint s'écraser, se briser contre la porte d'entrée qui était fermée. Stephen respira. Il inspira. Expira. Inspira. Expira. Puis, il se laissa glisser le long de l'arrière de son canapé, s'adossant contre celui ci. Il laissant ses bras tomber sur le sol. Il était là, moue, comme une marionette abandonnée dans un coin.

"Jennifer..."

Murmura-t-il à nouveau. De ses yeux s'échappait quelques larmes qui venaient sécher sur ses joues, rendant sa peau tiraillante. Il rennifla. Jennifer. Il voulait qu'elle revienne. Elle devait revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You want to talk to me ? [Stephen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
You want to talk to me ? [Stephen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stephen Weiss
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» (M/lIBRE) STEPHEN AMELL
» (M) Ugo Pennaccini | Stephen Amell [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FashiOn AcademY :: Hors Jeux :: La Corbeille-
Sauter vers: